Appel à l’implication du Chef de l’Etat pour mettre fin à la tentative de spoliation de l’IMNC

0
510

Kinshasa, 14 novembre 2020 (ACP).-Les cadres et agents de l’Institut des Musées nationaux du Congo (IMNC) sollicitent l’implication du Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, garant du bon fonctionnement des institutions, de mettre un terme à la tentative de spoliation de leur patrimoine culturel congolais, au cours d’un sit-in organisé samedi, à cet effet, dans l’enceinte de celui-ci.

Tout en dénonçant cette attitude de nature à jeter un discrédit sur les institutions de la RDC et par ricochet l’institution Président de la République, le responsable de la délégation syndicale de l’IMNC, M. Gabriel Longange, a insisté sur le devoir de l’Etat de protéger ce patrimoine et d’en assurer la promotion.

Il a, à ce propos, exprimé des craintes de voir plusieurs objets archéologiques  disparaître et effacer de l’histoire de la RDC par leur détérioration.

En effet, a-t-il dit, plus de 33.000 œuvres d’art dont 20.000 objets archéologiques existant au pays sont conservés jalousement et de façon professionnelle dans cet établissement culturel.

Et en outre, la RDC s’est engagée dans le processus de revendication et rapatriement des œuvres d’arts détenues à l’étranger.

Par ailleurs,  le président de l’Intersyndicale de l’IMNC,  M. Panzu Pamphile, a souligné que l’on devrait d’abord protéger tout ce qui est banque culturelle de la RDC dans un endroit approprié pour leur   bonne conservation  et sécurité.

Ce grand patrimoine, rappelle-t-on,  existe depuis 80 ans et contribue aux finances de l’Etat.

Notons que l’Institut des Musées nationaux du Congo est menacé de délocalisation du site de Mont-Ngaliema à travers différentes correspondances du conseiller spécial du Chef de l’Etat en matière de sécurité. ACP/C.Lutete/MPK