L’arrestation du DG Abdallah Bilenge saluée à la RVA/Mbuji-Mayi

0
370

 Mbuji-Mayi, 14 novembre 2020 (ACP).-Les agents de la Régie des voies aériennes (RVA) de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï-Oriental, saluent avec enthousiasme l’arrestation provisoire par les instances judiciaires de Kinshasa, du directeur général de cette entreprise du porte-feuille Abdallah Bilenge.

Quelques agents qui se sont exprimés à ce sujet jeudi lors d’un entretien avec l’ACP à l’aéroport national de Bipemba à Mbuji-Mayi, fustigent le fait que leur directeur général n’était pas tendre dans sa gestion administrative et financière, à l’égard de ses administrés de cette direction provinciale.

Ils reprochent à ce dernier d’avoir dilapidé notamment la cotisation de la sécurité sociale pendant plusieurs années, les fonds des taxes aéronautiques et extra- aéronautiques à la base de l’accumulation des arriérés de 11 mois de salaire.

Ces agents dénoncent également certains maux qui ont caractérisé la gestion de ce haut cadre tels que le tribalisme, le clientélisme dans l’avancement et la promotion en grade ainsi que dans le recrutement.

Les mêmes agents encouragent l’Inspection générale de finances d’enquêter sur l’utilisation de plus de 6.000.000 $US mobilisés par la taxe de l’IDEF (Fonds pour le développement des infrastructures aéroportuaires), produits par l’aéroport national de Mbuji-Mayi de 2009 à ce jour. Malgré cette production, l’aéroport de Mbuji-Mayi se trouve dans un état de délabrement très avancé, pendant que les travaux de modernisation qui vont bientôt démarrer sont financés par la BAD, expliquent-ils.

ACP/CL/MPK