Tanganyika : atelier sur la lutte contre l’impunité des auteurs des violences sexuelles en milieux scolaires

0
497

 Kalemie, 14 novembre 2020 (ACP).-Un atelier axé sur la lutte contre l’impunité des auteurs des violences sexuelles en milieux scolaires au Tanganyika a été organisé  par l’association Wapandaji, pendant trois jours,  dans la salle de l’hôtel La Vogue II, à Kalemie, avec l’appui du Fonds pour les femmes congolaises (FFC), à l’intention des opérateurs pédagogiques de la ville de Kalemie.

Une dizaine d’éducateurs dont les inspecteurs chefs de pool du secondaire des sous-divisions de l’EPST Kalemie I et II, quelques préfets des études et enseignants de français et mathématiques ainsi que les présidents des comités des parents d’élèves  ont participé à cet atelier.

L’objectif  était de renforcer ces opérateurs pédagogiques sur la lutte contre les violences sexuelles faites à la jeune fille pour arriver à la réduction sensible du taux de ces pratiques.  Plusieurs thématiques ont été développées au cours de ces assises dont les principales sont en substance les dangers que présentent les violences sexuelles dans la société, la protection judiciaire de la jeune fille, les types d’incriminations des violences sexuelles et leurs peines.

A l’issue de ces assises, les participants ont formulé des recommandations aux autorités et à l’association Wapandaji afin que la question des violences sexuelles soit une véritable préoccupation à la fois des décideurs et du reste des organisations de la société civile.

ACP/CL/MPK