Décès à Bruxelles de M. Khonde Vila ki Kanda

0
419

Bruxelles, 15 novembre 2020 (ACP).- Le député national Désiré Bonaventure Khonde Vila ki Kanda est décédé vendredi soir à l’hôpital Delta de Bruxelles des suites d’une maladie, a-t-on appris samedi matin.

Né le 24 février 1939 à Boma dans La province du Kongo Central, il a un diplôme de l’Institut international d’administration publique de Paris. Il devient chef de bureau dans l’Administration publique. En octobre 1966, il est désigné membre de la commission de réforme de l’administration.

En février 1968, il est nommé bourgmestre de la commune de Selembao, à Kinshasa, puis en janvier 1970, premier bourgmestre adjoint de la ville de Lubumbashi, au Katanga, avant d’en devenir le titulaire en août suivant. Nommé premier bourgmestre de la ville de Kinshasa le 29 décembre 1970,  il est fait commissaire provincial du Katanga le 27 mai 1971. Il devient commissaire urbain de Kinshasa en février 1972, puis nommé, en juillet 1974, commissaire de région assistant (vice-gouverneur) chargé des Affaires administratives, économiques et financières du Haut-Zaïre. En décembre suivant, il est muté au Shaba (Katanga).

En février 1976, il est promu commissaire de région du Haut-Zaïre, puis du Kasai occidental en janvier 1978. En octobre suivant, il est nommé gouverneur de la province du Bandundu. Gouverneur du Nord-Kivu en juillet 1987, il est muté au Shaba de janvier 1990 à octobre 1991. Il est ensuite coordinateur des Chargés de mission au ministère de l’Administration du territoire. Cadre du MPR fait privé en 1990, il participe à la Conférence nationale souveraine (CNS) et devient conseiller de la République, de décembre 1992 à mai 1997.

Il rejoint ensuite le Collectif de l’opposition démocratique plurielle créé en octobre 1999, puis la Démocratie chrétienne dont il occupe la vice-présidence. Il participe au Dialogue intercongolais à Sun City, en Afrique du Sud et est désigné, en juillet 2003, député au Parlement de transition, président du groupe de l’opposition.

Le 12 janvier 2008, il est nommé administrateur à la Société nationale d’électricité. En 2011, Konde Vila sera élu massivement député national de la ville de Goma au Nord-Kivu, loin de la terre de ses ancêtres, le Kongo central, la population de ce coin du pays avait ainsi donné une leçon de démocratie aux gens qui ne pensent qu’à voter comme député ou sénateur leurs frères biologiques.ACP/CL/Fmb