Nord-Kivu : vers le retour à la paix entre les familles en conflit foncier dans la cellule Mutitiro à Butembo

0
1687

Butembo, 15 novembre 2020 (ACP).- Les parties en conflits dans le dossier de déguerpissement des familles en cellule Mutitiro au quartier Rughenda, en ville de Butembo ont signé un accord pour le retour des déguerpis dans leurs parcelles respectives, sous la médiation menée par le Gouvernement provincial du Nord-Kivu, le diocèse catholique de Butembo-Beni et l’Eglise du Christ au Congo.

Cet acte d’engagement a été signé le samedi 14 novembre 2020, à l’hôtel de ville de Butembo par les parties prenantes, en présence du ministre provincial ayant les affaires foncières dans ses attributions, des membres de la commission diocésaine justice et paix de l’église catholique de Butembo-Beni et des représentants de l’Eglise du Christ au Congo.

Selon Kambale Tsiko Patrick, Maire adjoint de la ville de Butembo, les protagonistes ont signé en faveur de la paix sans pour autant explicité les détails contenus dans ledit accord ou protocole de paix.

Le compromis prévoit que les familles déguerpies vont regagner leurs parcelles sous certaines conditions qui n’ont pas été révélées à la presse.

Pour sa part, le ministre provincial des Affaires foncières a rassuré qu’une commission ad hoc a été instituée afin de suivre dans les détails l’application de l’accord signé et qui, selon lui, devra être respecté sans faille par les signataires.

Deux parties vivent à couteau tiré dans la cellule Mutitiro du quartier Rughenda dans la ville de Butembo à la suite d’un conflit foncier qui fait couler beaucoup d’encre et de salive dans cette partie Est de la ville de Butembo. A la suite de ce différend, un avocat a récemment trouvé la mort lors d’une descente sur terrain. ACP/CL/Fmb