Le 1er salon international du tourisme confirmé du 7 au 8 décembre à Kinshasa

0
518

Kinshasa, 16 novembre 2020 (ACP).- Le ministre du Tourisme, Yves Bunkulu Zola, a confirmé dimanche à Kinshasa, au cours d’un point de presse, que le premier salon international du Tourisme en République démocratique du Congo (RDC) aura lieu du 7 au 8 décembre 2020 au Pullman Hôtel à Kinshasa.

Placé sous le thème : « L’investissement et la promotion du tourisme en RDC », cette activité poursuivi comme objectif majeur, promouvoir la destination de la RDC, réfléchir et échanger des vues sur la valorisation ainsi que l’accessibilité de l’offre touristique, en vue de dégager les opportunités d’affaires qui se présentent en RDC.

«Ce salon constitue un cadre d’appel aux investisseurs et de recherche des financements des projets d’intérêt touristiques portés par des opérateurs privés ainsi que par des entités ou structures publiques », a dit le ministre du Tourisme, ajoutant  que  ce salon mettra en exergue tous les segments du tourisme (tourisme de découverte, d’affaires, de loisirs, d’aventure, sportif, culturel et l’écotourisme).

Plusieurs activités sont prévues, notamment les expositions, conférences, nominations des ambassadeurs du tourisme RDC, et la remise des trophées aux meilleurs opérateurs (RDC Tourisme Awards).

Le ministre Bunkulu a estimé que cette rencontre devrait booster le secteur du tourisme et de faire de la RDC, l’une de 10 meilleures destinations touristiques en Afrique dans les prochaines années.

Pour rappel, depuis sa nomination à la tête de ce secteur touristique congolais, le ministère, Yves Bunkulu s’est s’assigné comme objectif de relancer le tourisme ainsi que la coopération avec l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et plusieurs pays du monde entre autres, la Tunisie, l’Ouganda, l’Afrique du Sud et le Zimbabwe.

La RDC  36ème membre de l’initiative de la route de la soie par l’OMT

Par ailleurs, le ministre Bunkulu a fait savoir que la RDC vient d’être admise comme 36ème Etat membre au cercle fermé de l’initiative de la route de la soie par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT).

Grâce à cette entrée, a-t-souligné le ministre, la RDC pourra, en partenariat avec l’OMT, être en mesure de relancer l’industrie touristique et de donner une nouvelle signification à un itinéraire capable de nous rapporter de voyage en collaborant dans des domaines d’intérêt mutuel. « La RDC avait formulé une demande pour faire partie de l’initiative route de la soie. La demande a été acceptée et elle est désormais comptée parmi les 36ème Etats membres de l’initiative route de la soie », a déclaré le ministre.

Il a rappelé que depuis le mois de février 2018, l’Europe, l’Asie centrale, le Pacifique et l’Afrique font partie des membres affiliés de l’Organisation mondiale du tourisme, pour promouvoir les routes de la soie en tant qu’aventures touristiques transnationales. Pour rappel, la route de la soie, communément appelée la « 1ère route commerciale mondiale de l’histoire », constitue  également un centre de développement important dans les domaines des mathématiques, de la philosophie, de l’architecture et de la gastronomie, au-delà du centre d’échanges commerciaux des marchandises.

 ACP/Kayu/ODM/Nig