Le Comité Multisectoriel de riposte à la COVID-19 convié à réfléchir sur des nouvelles mesures

0
396

Kinshasa, 16 nov. 2020 (ACP).- Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a convié les membres du Comité Multisectoriel de riposte à la COVID 19 à une  réflexion approfondie sur des mesures à prendre pour que le Gouvernement Central arrête des nouvelles stratégies dès ce mercredi, face à l’alerte lancée par le Docteur Jean Jacques Muyembe, en sa qualité du Secrétaire Technique dudit Comité, sur la 2ème  vague de la pandémie à la COVID-19 en Occident et qui touche à nouveau l’Afrique, par le Kenya.

Le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières Gilbert Kankonde  qui l’a indiqué dans son compte rendu, a fait savoir que le Premier ministre a fait cette recommandation en sa qualité du président du Comité Multisectoriel de riposte à la COVID-19, au cours d’une séance de travail qu’il a présidée lundi, à la Primature.

Selon le vice-Premier ministre Gilbert Kankonde, il a été également démontré que les cas de COVID 19 en RDC aussi  commencent à augmenter, même si la létalité reste faible.

«Toute la population congolaise est appelée au respect des gestes barrières, parce que la fin de l’État d’urgence ne signifie pas la fin de la pandémie à la COVID 19», a souligné le vice-Premier ministre, Gilbert Kankonde.

Le Comité Multisectoriel de riposte à la COVID 19 en RDC, rappelle-t-on,  est composé des ministères de l’Intérieur, de la Communication et des Médias, de la Santé, de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), l’Enseignement primaire secondaire et technique (EPS) et des Affaires Sociales ainsi que des délégués des Forces armées de la RDC (FARDC), la Police Nationale (PNC), l’Agence nationale de renseignement (ANR), la Direction générale des Migrations (DGM) et à Kinshasa, du Gouverneur de la Ville. ACP/Kayu/ODM/Nig/May