CAN football 2022 : la première victoire des Léopards donne de nouvelles idées aux sportifs congolais

0
306

Kinshasa, 18 nov. 2020 (ACP).- La première victoire de l’équipe nationale A de football de la RDC, les Léopards, mardi 17 novembre au stade du 11 Novembre à Luanda, pour le compte de la 4ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), Cameroun 2022, donne de nouvelles idées aux principaux concernés eux-mêmes et aux sportifs congolais en général.

Au lendemain du nul vierge concédé à la maison par les carnassiers congolais face aux Antilopes Noires d’Angola, samedi 14 novembre au stade des Martyrs de la Pentecôte, les Congolais dans leur grand nombre avaient perdu de l’espoir et voyait les Léopards manquer la CAN camerounaise en 2022.

D’aucuns voyaient les ouailles du sélectionneur Christian N’Sengi-Biembe s’en tirer avec une défaite à Luanda, sinon un nouveau nul. Car, en sept rencontres livrées jusque-là, N’Sengi-Biembe comme sélectionneur avait totalisé quatre nuls et deux défaites. Aucune victoire. Ce qui était à l’origine des inquiétudes des Congolais dont la plupart ne sont pas convaincus par l’expertise de l’entraîneur principal des Léopards, malgré son diplôme UEFA (Union européenne de football association). Quoi de plus normal que tous, ou le grand nombre, puissent réclamer son départ de la sélection nationale.

En dépit de la victoire face à l’Angola (1-0), des Congolais lucides doutent encore de la qualification de la RDC à la phase finale de la CAN 2022, dans la mesure où le pays de Félix Tshisekedi Tshilombo se creuse désormais le méninge avec des calculs sur la suite des éliminatoires.

Six points en quatre rencontres face aux Gabonais et Gambiens qui en totalisent 7 pour chacune de deux équipes, N’Sengi-Biembe et les Léopards auront fort à faire au mois de mars 2021 à l’occasion des deux dernières journées où ils devront se déplacer à Libreville pour rencontrer les Panthères du Gabon (0-0 au match aller à Kinshasa), lors de la 5ème journée, avant de recevoir les Scorpions de la Gambie, pour le compte de la 6ème et dernière journée. Ils devront impérativement gagner les deux matches en vue de ne pas verser les larmes au terme des éliminatoires.

En attendant le mois de mars où auront lieu les deux dernières journées, la Fédération congolaise de football association (FECOFA) ne doit pas faire dans la dentèle. Elle doit prendre ses responsabilités pour confier la tâche de la qualification à un autre sélectionneur, un expatrié surtout, étant donné que Christian N’Sengi-Biembe n’est manifestement pas l’homme de la situation en groupe D.

Ci-après la situation du groupe : 1ère journée 1 : RDC-Gabon 0-0, Angola-Gambie 1-3 ; 2ème journée : Gabon-Angola 2-1, Gambie-RDC 2-2 ; 3ème journée : RDC-Angola 0-0, Gabon-Gambie 2-1 ; 4ème journée : Angola-RDC 0-1, Gambie-Gabon 2-1 ; 5ème journée (22 au 30 mars 2021) : Gabon-RDC, Gambie-Angola ; 6ème journée (22 au 30 mars 2021) : Angola-Gabon, RDC-Gambie ; classement : 1. Gambie (7 points, +2) 2. Gabon (7 pts, +1) 3. RDC (6 pts, +1), 4. Angola (1 point, -4). ACP/NKONGOLO