L’AFKI exhorte les diverses factions de l’église kimbanguiste à la réconciliation

0
134

 Kinshasa, 18 novembre 2020 (ACP).- La présidente de l’Association des femmes kimbanguiste aile Monkoto B26, dans la commune de Ngiri-Ngiri, Emilie Kisamba, a exhorté mercredi, lors du culte matinal célébré dans le cadre de la campagne  de réconciliation lancée dans cette église pour ce mois de novembre 2020, les fidèles et les pasteurs à transcender leur antipathie, les uns envers les autres pour vivre dans la concorde et l’harmonie, en conformité avec la doctrine héritée du prophète Simon Kimbangu.

Cette doctrine, a-t-elle rappelé, est basée sur l’amour du prochain, l’observance stricte des lois du pays ainsi que le courage de s’adonner au travail pour améliorer la qualité de la vie.

« Si l’on prêche cette doctrine, il devient aberrant que les membres des diverses factions kimbanguistes puissent se comporter en adversaires et en ennemis », a-t-elle martelé, avant de souligner que « persévérer dans cette sale  habitude constitue une offense aux yeux du Seigneur Dieu qui a créé les hommes à son image afin de vivre dans l’unité ».

Se référant aux consultations nationales, la présidente de l’AFKI a salué l’initiative du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi qui rentre dans  la logique de réconciliation et de mise en commun des énergies pour cheminer vers le progrès. ACP/Kayu/ODM/CKM