La route Kasenga menacée par les érosions

0
576

Lubumbashi 19 Novembre 2020 (ACP).- La route Kasenga, l’une des artères nationale est fortement menacée sur une grande partie de son parcours où des têtes d’érosions sont remarquables.

Le manque de canalisations des eaux de pluies constitue le paramètre conduisant à ce ravinement qui s’étends et se rapproche davantage à la chaussée et cela à chaque saison de pluie.

L’on signale par ailleurs le non-respect des indications des panneaux routiers constitue un risque pour les écoliers qui empruntent cette artère.

Nécessité de placer des dos-d’âne sur la route Kasenga

La nécessité de placer des dos-d’âne même aux entrées de chaque village que traverse cette route s’avère fort et efficace pour le salut des populations de ces entités.

En effet, plusieurs passagers et écoliers empruntent cette route sur les accotements pour vaquer à leurs activités respectives.

Pour lutter contre les accidents routiers sur la route Kasenga où les chauffeurs roulent à tombeau ouvert du fait du manque des dos-d’âne, il est impérieux de déplacé ces derniers.

Manque des marchés modernes sur le village Mututa

Le village Mututa situé à 50 Kilomètres de la ville de Lubumbashi sur la route Kasenga ne compte aucun marché moderne ce qui constitue un casse-tête à la population de cette vielle entité rurale.

Cette situation impact sur les conditions socio-économique de ces populations qui éprouvent d’énormes difficultés pour s’approvisionner en denrée de première nécessité.

Parfois, ils sont obligés de parcourir des très longues distances pour arriver jusqu’à Kasenga pour avoir du poisson salé et d’autres denrées qui seront vendues à des prix élevés dû au coût de transport.

A cet effet, la population du village Mututa invite les autorités à ériger un marché moderne qui sera ravitaillé régulièrement par des grossistes venant d’ailleurs, en vue de soulager le besoin. ACP/FNG/Kayu/Awa/Knv/Mni