Le gouverneur du Haut-Katanga soutiendra Lupopo dimanche face à Mazembe

0
444

Kinshasa, 19 novembre 2020 (ACP).- Le gouverneur du Haut-Katanga, Jacques Kyabula Katwe, a promis de soutenir le FC Saint Eloi Lupopo face au TP Mazembe, dimanche au stade TP Mazebe de Kamalondo, à Lubumbashi, lors du classico comptant pour la 8ème journée du 26ème championnat de la Ligue nationale de football (LINAFOOT).

Le gouverneur Kyabula l’a déclaré jeudi à l’occasion de sa visite auprès des Cheminots lushois. L’autorité provinciale s’est déplacée très tôt matin sur le lieu d’entraînement des «Lumpas» pour réarmer toute l’équipe dans l’objectif de battre Mazembe : «Je félicite ici le travail que le comité a fait pour recruter les meilleurs joueurs.

Parmi vous, il y a Ley Matampi, meilleur gardien de la RDC (…). Nous avons espoir que vous allez gagner le match de dimanche. Si vous avez perdu le match de Don Bosco, c’est tout simplement parce que vous étiez en train de vous réserver pour le match de dimanche prochain. J’aimerais que vous gagniez ce match. Dès que vous gagnez Mazembe, rendez-vous, moi et vous, lundi.»

Selon des informations parvenues à l’ACP, Jacques Kyabula Katwe est pressenti président de Saint Eloi Lupopo et devrait prendre la tête du comité sportif du club. A ce jour, c’est l’homme d’affaires d’origine belge, Pascal Beveraggi, qui dirige l’équipe. Il a été élu pour un mandat de 3 ans en mai 2019 et envisageait, dans son projet, de construire le stade de la Victoire pour Lupopo. Aussi doter le club d’une académie de football. Les choses se sont compliquées après la perte de la société NB Mining au profit de Moïse Katumbi Chapwe au terme de la saga judiciaire qui a opposé ces deux anciens collaborateurs dans la société Mining Compagny of Katanga (MCK).

Il y a lieu de noter que Lupopo connait depuis des années l’instabilité des dirigeants, dont certains n’arrivent même pas à terminent leur mandat.

Le coach de Lupopo accepte sportivement sa défaite face à Don Bosco (0-1)

L’entraîneur du FC Saint Eloi Lupopo de Lubumbashi, Bertin Maku, a accepté sportivement la défaite de son équipe et d’assumer toute la responsabilité, mercredi 18 novembre dans la salle de conférence du stade Kibassa Maliba de la Kenya, à Lubumbashi, lors de la conférence de presse d’après match.

Il a indiqué qu’il a manqué de motivation dans le chef de certains joueurs, ce qui a couté cher à l’équipe. Ce match lui a donné une leçon, a-t-il dit, ajoutant que cela ne doit pas pousser les joueurs au découragement mais plutôt constituer un facteur de motivation. Il a terminé en félicitant l’équipe de Don Bosco et promis de faire mieux prochainement. ACP/FNG/ZNG/Awa