Ituri : les assurances du ministre des Droits-Humains aux victimes des atrocités de groupes armés à l’est du pays  

0
259

Bunia,20 Novembre 2020(ACP).-Le ministre en charge des droits-humains André Lite a rassuré les victimes des atrocités de groupes armés à l’est de la République Démocratique du Congo que tôt ou tard leurs bourreaux répondront de leurs actes devant les instances judiciaires, peu après son arrivée dans la ville de Bunia. « Pour ceux qui sont responsables de crimes graves, ils devront tôt ou tard faire face à la justice. La société ne peut pas continuer à tolérer ces gens de crimes graves que rien ne peut justifier« , a-t-il souligné.

André Lite a exprimé la détermination du gouvernement de la République dans la lutte contre l’impunité dans le but d’enrayer les crimes graves perpétrés par les forces négatives qui écument l’est du pays.

Le ministre des Droits-Humains s’est entretenu aussi bien avec les acteurs de la société, les  médias avec la participation du gouvernement provincial sur l’épineuse question des crimes graves commis en Ituri dans le cadre de l’implémentation de l’accord de paix signé entre le gouvernement de la République et le groupe armé FRPI en date du 28 février 2020. ACP/Kayu/ODM/Nig