Lancement de la campagne de sensibilisation contre les antivaleurs par CRONGD/Kinshasa

0
106

Kinshasa, 20 Novembre 2020 (ACP).- Le sécrétaire exécutif du conseil régional des ONG de développement (CRONGD/Kinshasa), Guy Mudumbula  a lancé vendredi au centre Liloba dans la commune de Lemba, la campagne d’info-sensibilisation  autour de la corruption, le détournement et l’enrichissement illicite, en vue d’obtenir un changement de mentalité au sein de la communauté congolaise.

M. Mudumbula qui s’exprimait devant les points focaux du CRONGD venus de 24 communes de la ville province de Kinshasa, a souligné que cette plate forme accompagne la vision du chef de l’Etat Félix- Antoine Tshisekedi dans la lutte contre les antivaleurs pour un Etat de droit équitable  en RDC.

Cette activité conduite avec l’appui de Ned (une organisation américaine) a-t-il fait savoir,   a  pour objectif d’implanter la culture de la transparence, de la redevabilité et de la réceptivité dans les chefs des dirigeants des communes, avant de souligner que l’ultime but est de concourir à la promotion d’une société ouverte.

M. Mudumbula a exhorté la population kinoise qui est la bénéficiaire principale à mieux collaborer avec les animateurs communautaires lors des descentes sur terrain au cours des sensibilisations afin d’identifier les cas de corruption, de détournement et d’enrichissement illicite au sein des entités. Il a en outre indiqué que cette campagne est un plaidoyer social qui vise à décourager ce genre de comportement, des attitudes et pratiques (CAP) au sein des différents milieux locaux, car, aucun acteur peut prétendre amener un changement tout seul et cette action produira un changement pour un développement durable du pays.

Le chargé du projet, Jean-Pierre Mbulu Mbulu a indiqué que l’enjeu de promouvoir la transparence dans les chefs de nos dirigeants est très important pour la RDC  qui devrait être la locomotive de l’Afrique, or ces antivaleurs ont pour conséquence le non développement du pays.

Il a par ailleurs, rappelé le dernier projet lancé en 2010 par cette structure qui a permis de déceler les différents problèmes des quartiers notamment la pauvreté, l’insécurité, l’insalubrité, le manque d’eau et d’électricité dans les milieux périphériques. Le CRONGD  est une plateforme des organisations non gouvernementale qui milite pour la démocratie à travers la capitale, a-t-il conclu. ACP/Kayu/ODM/Nig