Le CALCC appelle à un consensus autour des reformes structurelles nécessaires en RDC

0
472
Vu du centre Interdiocésain, lors de travaux du dialogue national inclusif à Kinshasa, le 15/12/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Kinshasa, 20 novembre 2020(ACP).- Le bureau national du Conseil de l’apostolat des laïcs catholiques du Congo(CALCC) a appelé, vendredi, les Congolais, à un consensus autour des réformes structurelles nécessaires pour redonner de l’espoir au souverain primaire en RDC, indique un communiqué de ladite structure remis vendredi, à l’ACP.

Le CALCC a sollicité le bon sens de toutes les parties prenantes à la résolution de la crise congolaise avant d’inviter ces parties prenantes au strict respect de dispositions légales particulièrement la constitution.

Dans un document intitulé «Halte à la stigmatisation de la CENCO», le CALCC affirme suivre avec beaucoup d’intérêt et attention le déroulement des consultations amorcées par le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Les membres du CALCC se demandent si pour constituer une nouvelle  coalition au pouvoir, l’on doit   passer inéluctablement par un nouvel accord en lieu et place de celui de FCC-CACH.

Ils rappellent que la quasi-totalité des accords politiques entre acteurs congolais en RDC a accouché d’une souris et que les  compromis politiques ont plongé la population congolaise dans la misère noire.

Les membres du CALCC ont salué la mission prophétique menée  par les évêques membres de la CENCO soulignant que les évêques catholiques prennent  la mesure de la situation auprès des acteurs politiques et donnent leur contribution pour que la sortie de la  crise soit bénéfique pour le peuple congolais. ACP/Kayu/ODM/Nig