Reprise timide des activités au marché SIMIS

0
104

Mbuji-Mayi, 20 novembre 2020 (ACP).- Les activités du marché Wetrafa communément appelé « SIMIS » dans la commune de la Muya à Mbuji-Mayi,  ont repris timidement après l’organisation de trois jours de prière et d’intercession, a constaté l’ACP sur place.

Dans cette entité commerciale de la ville de Mbuji-Mayi qui compte au total 1949 hangars et 931 dépôts, les activités sont en veilleuse faute d’affluence des populations avec comme conséquence, l’exode des marchands et autres opérateurs économiques vers le grand marché central de Dibindi.

Cette situation a interpellé l’autorité urbaine qui a peaufiné les stratégies afin de relancer ce marché qui a fait la fierté de Mbujimayi jadis, a laissé entendre l’administrateur adjoint de ce marché, M. Thomas Tshipela Mpanya. Ce dernier attribue la baisse des activités dans ce marché depuis 2008, entre autre, à la délocalisation des parkings, la multiplicité des marchés pirates non contrôlés par les services publics, la faillite de certains commerçants et la dégradation de l’économie dans la province.

Pour y remédier, M. Tshipela propose la réouverture des parkings autour du marché, la sensibilisation des opérateurs économiques à occuper ou revendre leurs hangars abandonnés, la fermeture des marchés pirates de la ville afin d’intégrer les vendeurs et freiner la concurrence déloyale, le  réaménagement des dépôts et la construction d’autres. ACP/ Kayu/ODM/Nig