RNMA : atelier d’évaluation de l’impact des négociations collectives et des syndicats forts sur les droits et les conditions de travail

0
374

Kinshasa, 20 novembre 2020 (ACP).- Le Réseau national multi-acteurs de protection sociale (RNMA) a organisé mercredi, au Centre Elais à Kinshasa, un atelier sous le thème : « Evaluation de l’impact des négociations collectives et des syndicats forts sur les droits et les conditions de travail des travailleurs des entreprises y compris des sous-traitants œuvrant en RDC ».

Selon le coordonnateur du RNMA, le Pr Sylvain Shomba Kinyamba qui l’a apporté vendredi, à l’ACP, son réseau a présenté, à cette occasion, une étude diligentée de concert avec trois syndicats représentatifs du pays, à savoir : la Confédération syndicale du Congo (CSC), l’Union nationale des travailleurs du Congo (UNTC) et la Confédération démocratique du travail (CDT), avec le financement de la Solidarité mondiale de Belgique (WSM) et de CORDAID.

Cette investigation a eu pour but d’œuvrer dans la réalisation de l’Agenda du travail  décent en RDC afin de mieux faire comprendre les enjeux nationaux et de permettre aux partenaires ou acteurs participant à cet atelier d’en débattre, d’intégrer dans son rapport final, des recommandations formulées par des partenaires sociaux, a-t-il dit.

Il a été également question d’obtenir l’engagement solennel des partenaires sociaux à œuvrer pour l’application des recommandations relatives à la présente étude, d’élaborer et de valider de manière concertée, une feuille de route pour le suivi et l’application desdites recommandations ainsi que de présenter le rapport de l’étude sur la sous-traitance aux partenaires sociaux du pays.

Ces assisses ont été organisées sous le haut patronage de la ministre d’Etat, ministre du Travail, emploi et prévoyance sociale, Nene Nkulu Ilunga, représentée par le secrétaire général à la prévoyance sociale, a reçu de la plate-forme RNMA de la société civile, les différents résultats de cette étude qu’il devra présenter au gouvernement.

Les 50 participants à cet atelier de RNMA inscrit dans le cadre des activités commémoratives du centenaire de l’Organisation internationale de travail (OIT) sont venus du secrétariat général du ministère de l’Emploi, travail et prévoyance sociale, des associations syndicales, de l’Inspection générale du travail, de l’ANEP, de la FEC, de l’ONEM, des universités et des Centres de recherche. ACP/Kayu/ODM/Nig