Les jeunes de Lubumbashi dénoncent le favoritisme dans l’accès aux fonctions publiques en RDC

0
141

Lubumbashi, 21 Novembre 2020(ACP).-Les jeunes de Lubumbashi ont dénoncé le favoritisme dans l’accès aux fonctions publiques en RDC, au cours d’une conférence-débat ” face aux jeunes » organisée jeudi par la communauté Habari RDC à Lubumbashi, sous le thème : » enfant de personne : comment, jeunes, relever les défis du favoritisme en RDC dans l’accès aux fonctions publiques ? ».

Les jeunes ont déploré le phénomène » enfant de personne » (les enfants qui appartiennent aux familles pauvres…) qui défavorise cette catégorie des jeunes en dépit des efforts fournis pour se distinguer des  » enfants de quelqu’un » (les enfants dont leurs parents, frères, oncle sont des autorités ou occupent des postes stratégiques dans les institutions publiques en RDC.)

L’orateur, le professeur Deogratias Yolola de l’Université de Lubumbashi/ faculté des lettres, a partagé son expérience professionnelle en indiquant que malgré ses distinctions, c’est après 8 ans qu’il avait été nommé assistant.

A cet effet, il a invité les jeunes au travail afin de se faire utiles à la société.

Par ailleurs, au cours des échanges et débats, plusieurs recommandations ont été faites par les jeunes de Lubumbashi, notamment celle de donner une même chance à tous les jeunes malgré leur rang social, pousser tous les jeunes à travailler dur afin de mériter ou défendre correctement les institutions dans lesquelles ils travaillent. ACP/