L’Unicef et la RDC visent l’éradication de la défécation à l’air libre d’ici 2030

0
124

Kinshasa, 21 novembre 2020(ACP).- Le gouvernement congolais à travers le ministère de l’Environnement et développement durable et le Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (Unicef) ont mis en place une feuille de route qui consiste à éradiquer d’ici 2030 la défécation en plein air sur l’ensemble du territoire national, indique un communiqué de l’Unicef parvenu samedi à l’ACP, à l’occasion de la journée mondiale des toilettes, célébrée jeudi 19 novembre dernier sous le thème national « Un ménage, une latrine hygiénique »

Dans ce communiqué, l’Unicef et le gouvernement congolais considèrent que l’un des plus grands défis auquel fait face l’éradication de la défécation en plein air n’est pas simplement celui de mettre en place des toilettes propres et sécurisées, mais de changer les comportements et normes sociales. C’est ainsi que l’Unicef et le gouvernement congolais se sont unis pour sensibiliser les communautés afin de stimuler le changement des comportements et remédier à l’écart qui existe entre les progrès dans la construction de toilettes et leur utilisation.

La source renseigne qu’en RDC, 12% de la population continue à déféquer à l’air libre et ce malgré toutes les conséquences néfastes sur la santé des enfants. La mise en œuvre de cette feuille de route permettra aux enfants de grandir dans un environnement plus sûr et protecteur. La défécation à l’air libre sévit aussi dans les écoles, les établissements de soins de santé et même dans les quartiers urbains et cela serait aussi à la base de la pollution de l’eau de boisson. Selon l’enquête MICS 2018, plus de deux millions d’enfants de 0 à 59 mois (soit un enfant sur cinq) souffrent de diarrhée, due en partie au manque d’assainissement de base.

L’opérationnalisation de cette feuille de route, précise l’Unicef, se fera en priorité dans 9 provinces à savoir : Lomami, Haut-Lomami, Lualaba, Kasaï, Kasaï-Central, Equateur, Maï-Ndombe, Kongo-Central et Sankuru. Ces provinces seront incluses progressivement au cours de la phase 1 entre 2020 et 2023 tandis que les 17 provinces restantes feront l’objet de la phase 2 qui se déroulera de 2023 à 2030.

ACP/CL/MPK