106 finalistes proclamés à l’ISSI/Matadi

0
53

Matadi, 22 novembre 2020 (ACP).- L’Institut supérieur des sciences infirmières (ISSI) de Matadi a proclamé 106 finalistes de l’année académique 2019-2020, vendredi, lors de la collation des grandes académiques organisée dans l’enceinte de cet établissement d’enseignement, en présence du secrétaire général de l’Ordre national des infirmiers, Floribert Ntumbudila Dilubenzi.

Parmi les 106 lauréats, 44 ont été enregistrés en Hospitalière, 26 en Sage-femme, 27 en Technique de laboratoire, 5 en Imagerie et 4 en Anesthésie et réanimation, selon le rapport présenté par le secrétaire général académique de cet institut, Freddy Mbongo Mputu.

Le directeur général de l’ISSI/Matadi, Mme. Gertrude Luyeye Mvila, a rappelé les efforts du comité de gestion pour redorer l’image de cet institut en matière d’infrastructures, du personnel et de la qualité de l’enseignement, tout en soulignant que l’élan et la détermination du comité ont été stoppés par la covid-19.

Mme Luyeye a toutefois fait part des projets qu’il compte mettre en œuvre en matières de modernisation et de sécurisation des emplois des travailleurs et des enseignants, avant d’annoncer l’ouverture au sein de son établissement d’une nouvelle section, l’EASI, ainsi que la licence en santé communautaire avec les sections de santé publique et épidémiologie.

Le président des étudiants, Job Matingu a salué les autorités qui ont rendu possible la fin de l’année académique, en dépit de la perturbation du programme et des projets à cause de la pandémie de coronavirus.

Au cours de cette même cérémonie, le président urbain de la Conférence des chefs d’établissements de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), également directeur général de l’Institut supérieur de commerce (ISC) de Matadi, Pr. Nsilu Matondo, a procédé à la remise des diplômes aux anciens finalistes de l’ISSI/Matadi.

UNIFA/Matadi : 23 lauréats sur le marché de l’emploi

Vingt-trois lauréats des cycles de graduat et de licence ont été déversés samedi sur le marché de l’emploi par l’Université Francophone d’Afrique (UNIFA), lors de la double cérémonie de clôture de l’année académique et de collation des grades 2019-2020, en présence du président du conseil d’administration de cet établissement, Julien Zamuangana Mpanzu.

Ces lauréats sont issus des facultés de droit, des sciences économiques et de gestion, de science de l’informatique et des relations internationales.

Le chef de travaux Jean Bovick Makiese Kamantantuko, représentant du recteur, a indiqué que l’UNIFA est une université d’Afrique d’expression française privée et laïque, qui a la mission de service public de qualité et de répondre au renouvellement régulier des attentes  des acteurs sociaux économiques et institutionnels. Cette université vient auprès de la population et devient une université quasiment de proximité.

Le directeur des Services académiques, Damas Tukadiawu Fuayeto, qui a présenté le rapport académique, a indiqué que l’UNIFA compte à ce jour 9 professeurs, 10 chefs de travaux, 29 assistants dont un chargé de pratique ainsi que 2 bibliotechniciens.

Il a remercié les parents qui se sont sacrifiés pour leurs enfants ainsi que le corps professoral et les membres du conseil d’administration et autres formateurs venus de l’étranger pour leur apport dans les enseignements de qualité et leur engagement. Il a félicité les diplômés et les a encouragés à continuer le chemin dans le but d’être utiles à la société, et de toujours se démarquer dans le milieu professionnel  en vue de porter plus haut l’étendard du pays.

IST/Mbanza-Ngungu : 33 finalistes versés sur le marché d’emploi

Plus de 33 étudiants finalistes ont été versés sur le marché d’emploi lors d’une cérémonie de collation des grades académiques organisée vendredi à l’Institut supérieur technique (IST) de Mbanza-Ngungu.

Sur un ensemble de 120 finalistes de l’année 2019-2020, seuls trente étudiants, dont 18 hommes et 15 femmes, ont pu terminer en première session.

La lauréate qui a obtenu 76 % de points a bénéficié d’un montant de 500 dollars américains tandis que deux autres ayant réalisé 71 % ont reçu chacun 200 dollars américains comme prime d’encouragement de la part du député national Pierre Nsumbu Muntu Kalavo, élu de la circonscription de Mbanza-Ngungu.

L’IST/Mbanza-Ngungu organise six options, dont l’électromécanique, l’électricité, l’informatique de gestion, gestion financière, sage-femme ainsi que la gestion hospitalière.

Le directeur général de cet institut, Alexis Manzuangani, satisfait du déroulement de cette cérémonie, a exhorté les finalistes à s’assumer dans la vie professionnelle en mettant dans la pratique toutes les matières acquises à l’IST, avant de les féliciter pour tout ce temps de sacrifice et d’effort consenti. ACP/C. Lutete/Fmb