Le grade de licencié conféré aux 320 lauréats de l’UPN

0
131

Kinshasa, 22 novembre 2020 (ACP).- Le recteur de l’Université pédagogique nationale (UPN), le Pr Simon Masamba N’Kazi Angani a conféré samedi en présence du ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Thomas Luhaka, le grade de licencié aux 320 lauréats de la première session de l’année académique 2019-2020 de l’UPN.

Ces lauréats  sont issus des dix  facultés organisées à l’UPN, à savoir , la médecine vétérinaire, les lettres et sciences humaines, la pédagogie et la didactique des disciplines, la  psychologie et sciences de l’éducation, les sciences agronomiques, les sciences économiques, le droit, les sciences,  les sciences de la santé, les sciences sociales, politiques et administratives.

Il a félicité au nom du comité de gestion, les lauréats de la première session avant de les inviter à être les vrais ambassadeurs de l’UPN dans la vie professionnelle.

Le secrétaire général académique de l’UPN, le Pr Kabwiti Kabolo Iko, a dans son rapport académique, souligné que sur 659 finalistes dont 351 filles et 308 garçons, il y a eu trois grandes distinctions, 57 distinctions, 260 satisfactions  et 339 ajournés.

Il a également salué les performances réalisées à l’UPN pour décanter la situation des apprenants et doctorants au troisième cycle. Au cours de l’année académique 2019-2020, l’UPN a produit 42 docteurs à thèse et 55 Diplômés d’études approfondies(DEA).

L’UPN dont la création remonte en 1961, a été transformée en une université pédagogique nationale en 2005.Elle dispose d’un effectif de 2.317 enseignants dont 561 professeurs, 865 chefs de travaux et 891 assistants tandis que l’effectif des étudiants est d’environ 22.000.

Pour l’ouverture de l’UPN vers les  standards internationaux

Le comité de gestion s’emploie à travailler pour l’ouverture de l’UPN vers les standards internationaux, a déclaré le recteur de cette université publique, le Pr Simon Masamba N’ Kazi Angani dans son discours de politique générale.

Selon le Pr Simon Masamba N’ Kazi Angani,  le comité de gestion s’est fixé comme objectifs : la redynamisation de l’enseignement et de la coopération scientifique avec les universités étrangères, la modernisation des centres de recherche, la réhabilitation et la numérisation de la bibliothèque, la réfection des salles des cours.

D’autres projets phares  à réaliser sont notamment la construction d’un restaurant, d’un grand bâtiment  et d’un centre informatique modernes, ainsi que la construction d’un centre agricole.

Il sera question, a dit le recteur, d’initier une politique de développement devant mobiliser les ressources humaines et financières afin de fournir les efforts en prenant en compte beaucoup d’autres aspects pour le classement de l’UPN parmi les meilleures universités du pays et du monde.

Le recteur de l’UPN, le Pr Simon Masamba avait fait auparavant un bilan positif de fonctionnement des activités de l’année académique 2019-2020 sur les plans notamment social, académique, scientifique et de réhabilitation des infrastructures.

Le secrétaire général académique de l’UPN, le Pr Kabwiti Kabolo Iko, a pour sa part annoncé, le projet de  création  à l’UPN de deux nouvelles facultés à savoir, la faculté  des sciences informatiques et celle des sciences de l’information et de communication.

Le secrétaire général administratif, Severin Bamany et l’administrateur du Budget de l’UPN, One Nsulu Nwembo , font partie du comité de gestion de l’UPN. ACP/C. Lutete/Fmb