L’enseignement maternel exige de la passion,  affirme une pédagogue

0
111

Kinshasa, 22 novembre 2020 (ACP).- La directrice de la section maternelle au Collège «Ange Raphael» situé dans la commune de Ngiri-Ngiri,  Angélique Nsilulu Makala, a qualifié samedi à Kinshasa, au cours d’un entretien avec l’ACP sur  la  journée internationale des assistants maternels, célébrée le 19 novembre de chaque année, l’encadrement d’enfants âgés de 3 à 5ans comme une lourde responsabilité.

Mme Nsilulu a, à cet effet demandé aux parents à cultiver l’amour et la passion envers  cette catégorie des personnes afin de parvenir à les instruire, indiquant qu’il arrive que certains parents déposent d’enfants maladifs à l’école pour  en assurer  un encadrement.

Elle a également souligné que faute de bonne formation et des valeurs précitées dans le chef de l’assistant maternel,  persiste une crise éventuelle   ou un déclenchement de  la maladie à l’école, si l’on a l’aptitude requise pour s’en sortir, or, le risque est grand de se retrouver en prison.

 Cette directrice a invité le gouvernement congolais, principal destinataire  et bénéficiaire des finalistes des études  capables de contribuer au développement national,  d’examiner le cas de ces derniers dont les parents incapables d’assurer la scolarité en cette période de la pandémie.

 Mme Nsilulu a, en outre ajouté au-delà de la COVID-19, il y a toujours des  éventualités  d’assister les formateurs dans les cycles  maternel, en général, car, l’épidémie susmentionnée a aggravé en mal, la situation des parents.

Les  parents apprennent parfois certaines choses auprès  des finalistes de la section maternelle

 Mme Nsilulu  a fait  savoir que certains parents  sont surpris de découvrir certaines connaissances de leurs enfants du  cycle maternel qu’eux-mêmes ignorent, comme par exemple diverses légumineuses dont on  ne connait pas la vraie  dénomination en français.

Elle a martelé que l’enfant  doit comprendre l’utilité de l’environnement et de sa diversité aussi  bien que les adultes grâce à cet enseignement, car l’enseignement  maternel est très important du fait qu’il permet de stimuler les aptitudes du point de vue cognitif, affectif et psychosocial.

Elle a, par ailleurs ajouté que la gymnastique,  la danse,  la chanson et la dialectique avec cette  catégorie d’enfants dans divers domaines  offre un  bon  départ  dans la vie et la prépare mieux à l’école primaire.

ACP/C. Lutete/Fmb