Affaire vol de cornières de la Snel : le TGI/Gombe renvoie le dossier à la huitaine

0
294

Kinshasa, 23 nov. 2020 (ACP).- Le Tribunal de Grande instance de Kinshasa /Gombe a  renvoyé à la huitaine, l’affaire qui oppose le ministère public à huit prévenus accusés notamment de vol de cornières à la base de l’écroulement des pylônes et lignes haute tension (HT) de la Société nationale de l’ électricité (SNEL), lundi, à l’issue de son audience foraine ,en face du centre de santé Vijana, dans la commune de Lingwala.

Le tribunal a  répondu favorablement à la requête des avocats de la défense qui ont demandé au tribunal de renvoyer l’affaire afin de s’imprégner du dossier. Ces avocats ont, en outre,  soutenu que le tribunal n’était pas saisi selon la loi alléguant le non-respect de la loi et l’irrégularité de la signification de l’exploit.

Réagissant aux propos des avocats des prévenus, le tribunal s’est déclaré valablement saisi à l’égard de toutes les parties, car, a estimé le tribunal, les audiences sont organisées par les chefs des juridictions et que toutes les parties étaient au courant de la date de la tenue de l’audience foraine.

Outre le vol de cornières, le ministère public poursuit les huit prévenus devant le TGI/Gombe pour les infractions d’association des malfaiteurs, destruction méchante des réseaux de distributions de la société nationale d’électricité et  recel de cornières qui servaient à l’éclairage public  fourni par  la Société nationale d’électricité.

Les prévenus ont nié  en bloc les accusations de l’organe de la loi. ACP/Kayu/ODM/Nig