CIDDJAD décerne un diplôme d’excellence au Procureur de la République près le parquet de Kinshasa/ N’djili

0
277

Kinshasa, 23 nov. 2020 (ACP).- Le président du  Club International de défense des droits des journalistes africains et des peuples pour le développement (CIDDJAD) Florent Kazadi, a décerné lundi, un diplôme d’excellence et de mérite civique au Procureur de la République du parquet de grandes instances de Kinshasa/N’djili, Jerry Ngienda Makwala, lors d’une cérémonie organisée, dans la cours de cette instance judiciaire, à Kinshasa.

Florent Kazadi a fait savoir que, le procureur de la République substitut du procureur général Jerry Ngienda Makwala, s’est distingué dans l’amour de son travail au service du peuple congolais, dans la distribution de la justice équitable et dans son rôle d’arbitrage sans parti pris.

Selon les critères des droits de l’homme, poursuit-il, on a fait le constat que les violences sont entrain de diminuer dans différents cachots du district de la Tshangu,  souhaitant à l’occasion que les infractions des violences soient punies au même titre que d’autres infractions pour que les auteurs répondent de leurs actes.

«Voilà pourquoi notre lauréat du jour mérite d’être primé, couronné de notre diplôme d’excellence et de mérite civique digne de son rang pour l’encourager »,  a-t-il souligné.

Le président du CDDJAD a aussi rendu hommage au Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui a su que pour élever la RDC, il faut une bonne justice.

Dans ce cadre, il a invité les chefs des cours et tribunaux de se saisir de l’opportunité qu’offre l’Etat de droit pour donner  à la justice des qualités tant attendues par le peuple congolais.

De son côté, le Procureur de la République Jerry Ngienda Makwala, qui est aussi spécialiste en procédure de flagrance, s’est dit heureux d’obtenir ce prix, venant du CDDJAD, une organisation qu’il ne connaissait pas auparavant.

Il a réitéré sa détermination à lutter contre les antivaleurs,  précisant que la loi  reste applicable à tous sans discrimination. «Si vous ne voulez pas changer, le changement va vous changer», a-t-il conclu. ACP/Kayu/ODM/Nig