Poursuite du sit-in à la DPS et IPS au Kasaï-Oriental

0
393

Mbuji-Mayi, 23 novembre 2020 (ACP).- Les agents de la santé publique du Kasaï-Oriental, élagués sur le listing de paie de primes, poursuivent depuis plus de six mois, leur mouvement de sit-in permanent à la Division provinciale de la santé (DPS) dans l’enceinte de l’hôpital général de référence de Dipumba et aussi à l’Inspection provinciale de la santé (IPS) installé dans l’enclos de l’HGR Saint Jean-Baptiste de Kansele à Mbuji-Mayi.

Le secrétaire exécutif urbain du Syndicat national des cadres du secteur de la santé (SYNCASS), Matthieu Ndamba qui l’a confirmé lundi à l’ACP, indique que la glace est loin d’être brisée dans la mesure où la hiérarchie n’a pas répondu totalement à leur revendication, quand bien-même 506  agents sont repris sur le listing contre plus de 2000 rayés.

Selon ce dernier, la levée de bouclier ne sera effective que lorsque tous les fictifs disparaitront sur ces listings en vue de la mécanisation des ayant droits. A cet effet, a-t-il fait savoir, les délégations syndicales de ce secteur, parties prenantes à cette revendication, projettent le durcissement du mouvement en dépit de la convocation incessante d’une assemblée générale devant faire rapport de la situation actuelle aux membres. ACP/FNG/Kayu/ODM/Nig/NKV/MNI