Vient de paraître : Phronimos 2, revue scientifique de Puk-E

0
364

Kinshasa, 24 Novembre 2020(ACP).- Les problèmes de mobilité et d’assainissement de la ville de Kinshasa ou l’exhumation de la lutte entre le maintien, l’effacement ou la survie, constitue l’article-phare de  « Phronimos » ,2e édition d’une revue scientifique semestrielle de l’Université Progrès Kinshasa-Est (PUK-E) qui vient de paraître.

Dans cet article, le Pr Emmanuel Kahusu Mwan-Z’a-ka, recteur chancelier de cette université de proximité, située à Mpasa 2, dans la commune de N’sele (Est de Kinshasa) fait valoir que plusieurs tentatives ont été annoncées par les autorités publiques et les ONG pour sortir cette mégapole de cette situation, mais hélas sans succès. Selon l’auteur, les solutions sporadiques doublées aux actions ponctuelles, entreprises ne peuvent endiguer ces difficultés profondément enracinées dans la société congolaise.

Ces problèmes tirent  leurs origines de la configuration même de la ville où la concentration ouest de l’ensemble des services et équipements publics  accélère la destruction de la voie urbaine.

 La résolution de ces lots de problèmes passerait par la mise sur pied d’une administration locale clairvoyante, le recours au management participatif qui se concrétiserait par la transformation des espaces existants, la formation de nouveaux espaces et la restructuration des services  présents sur les principales artères de la ville, comptée parmi les plus belles villes africaines il y a 60 ans, avec des routes bien tracées. Les autres vecteurs d’auto destruction de la ville de Kinshasa sont les itinéraires unilinéaires du trafic urbain.

Les autres articles de cette revue de 137 pages sont ceux  du Pr Célestin Ngabala Bubengo, secrétaire général académique de PUK-E, portant notamment sur « l’Internet, instruments de supercherie dans les fiançailles électroniques de Christian Nzuzi Lukoki ». Il s’agit d’un roman où se mêle au débat suscité par cet instrument devenu incontournable pour l’homme de notre époque.

Un autre article est celui de  l’assistant Vasco Kahusu qui   porte sur « La protection des personnes vulnérables pendant les conflits armés. Cas de la femme congolaise ».

Phronimos vient du mot grec  phronema ou réflexion, intelligence profonde. L’idée de créer l’Université Progrès Kinshasa-Est (PUK-E) et l’Institut Supérieur des Sciences Infirmières et Communautaires(ISSIC) découle d’un besoin réel ressenti par la population habitant dans les quartiers périphériques des communes de Kimbanseke, N’sele et Maluku. PUK-E et ISSIC, comme tout établissement d’enseignement supérieur et universitaire ont été agréés par les arrêtés ministériels du 18 avril 2018 portant autorisation et fonctionnement. ACP/Fng/Zng/Cfm/Thd