Le CONDOR pour la reconstitution de la majorité parlementaire

0
194

Kinshasa, 26 novembre 2020(ACP).-  Le président du parti politique « Convention nationale des démocrates pour un Ordre nouveau » (CONDOR), Gabin Tshiteya a suggéré au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, de reconstituer la majorité parlementaire par la revisitation de l’accord FCC-CASH, dans un entretien jeudi avec l’ACP.

« Après moult soutiens récoltés des consultations et pour plus de cohérence, la reconstitution de la majorité parlementaire par la revisitation de l’accord CACH-FCC s’avère impérieux pour harmoniser et ouvrir les nouvelles adhésions afin d’équilibrer le fonctionnement de la coalition », a-t-il souligné.

Pour le président du CONDOR, cette ouverture aux adhésions à une nouvelle majorité parlementaire de l’Union Sacrée de la nation est une solution sine qua non pour aboutir à un gouvernement idéal capable de faire face aux 9 défis du discours du 23 octobre dernier du Chef de l’État.

Par ailleurs, Gabin Tshiteya a appelé les uns et les autres à mettre de l’eau dans leur vin et à soutenir sa proposition pour l’intérêt supérieur de la nation.

Cet acteur politique a proposé des préalables aux décisions du Chef de l’État Félix Tshisekedi sur les conclusions de ses consultations, notamment le pardon et la conciliation.

« L’établissement d’un esprit de pardon et de conciliation à la place de celui de l’exclusion, est un préalable indispensable pour le fonctionnement harmonieux des Institutions par l’Union sacrée de la Nation », a-t-il dit.

Il sied de préciser que la Convention nationale des démocrates pour un ordre nouveau, représentée par son président national Gabin Tshiteya Miabi, a été reçue par le Chef de l’État dans le cadre des consultations présidentielles et a remis un mémorandum à cette occasion.

ACP/GGK