Le président Ahmad conteste sa suspension par un recours au Tribunal Arbitral du Sport

0
306

Kinshasa, 26 novembre 2020 (ACP).- Le président suspendu de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, compte déposer un recours auprès du Tribunal Arbitral du Sport pour contester sa suspension par la Fédération internationale de football association (FIFA).

Ce sera un recours assorti d’une demande d’effet suspensif afin de ne pas aggraver le préjudice subi par le président Ahmad et lui permettre de mener campagne en vue de sa réélection à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF).

Pour le conseil d’avocats d’Ahmad, cette prise de position de la FIFA est une décision incompréhensible et choquante. C’est une décision, qui n’a pas été rendue de façon juste et impartiale. Au cours des mois d’enquête menée par la Chambre d’enquête de la Commission d’éthique de la FIFA, rappelle le communiqué de presse, des nombreux procédés surprenants avaient été relevés.

«Il résulte de ces irrégularités que les faits ont été présentés de façon largement contestable et contestée par la Chambre d’enquête à la Chambre de jugement de la Commission d’éthique de la FIFA. Cette dernière s’est d’ailleurs empressée de rendre dans l’urgence une décision immédiatement exécutoire, sans communiquer les motifs de sa sentence, en dépit de sa gravité. La raison d’une telle précipitation pourrait être que cette condamnation empêcherait le président Ahmad d’être réélu à la présidence de la CAF lors des élections prévues en mars 2021, en dépit des nombreux soutiens déjà déclarés en sa faveur », relève le conseil d’avocat d’Ahmad Ahmad.

Lundi 23 novembre, la FIFA a rendu publique la décision de la Chambre de jugement de la Commission d’éthique indépendante suspendant Ahmad Ahmad, président de la CAF, pour cinq ans. ACP/ZNG/Awa