Appel à l’union des  forces vives pour le développement du grand Sankuru

0
963

Kinshasa, 27 novembre 2020 (ACP).- Le président récemment élu à la tête de l’ASBL Ankutshu Anamongo, Willy Owanga La Pongadjoke, a recommandé vendredi,  au cours d’une réunion extraordinaire relative aux consultations présidentielles tenue dans la commune de Barumbu, l’union des forces vives du grand-Sankuru, pour conjuguer d’efforts nécessaires à l’épanouissement des populations du terroir.

M. Owanga a, à cet effet, appelé diverses groupuscules se réclamant Tetela, Nkutshu et Mongo de se retrouver autour de sa personne en vue d’élaborer un mémorandum  consensuel à présenter au Chef de l’Etat de façon que l’autorité suprême du pays parvienne à prendre à cœur les multiples problèmes des communautés  de la province du Sankuru. 

Pour sa part, le président urbain  de cette Asbl, Jean Mukoie  Oleko, a indiqué que tout au long du régime sortant, les compatriotes de  sa contrée ont été aux affaires  au niveau élevé. Mais, la province n’a pas pu bénéficier de l’eau potable et de l’électricité. Elle est enclavée faute des routes car, a-t-il déploré, le conflit de leadership a caractérisé les rapports entre les personnalités au lieu de réfléchir au développement de la province  au moyen d’efforts en synergie de tous les fils et filles de cette entité.

M. David Djungu, qui préside cette association à but non lucratif, a encouragé les chefs coutumiers et notables du Sankuru disposant des projets fiables de développement durable de les transmettre au service d’études du nouveau comité directeur qui s’évertuera dans la recherche des bailleurs des fonds et des partenaires  humanitaires prêts à amorcer le décollage réel de la province.

ACP/Kayu/ODM/Nig