Les bons du trésor et l’appui budgétaire ont financé le déficit du trésor de 564 millions USD du 1er janvier au 06 novembre 2020

0
309

Kinshasa, 27 novembre 2020 (ACP).- Les bons du trésor et l’appui budgétaire ont financé le déficit du trésor de 564 millions USD du 1er janvier au 6 novembre 2020, selon un document du ministère des Finances parvenu vendredi à l’ACP.

Le déficit des opérations financières de l’Etat, selon le document,  a été couvert à hauteur de 564,85 millions USD, soit 1.129,7 milliards de CDF (au taux de 2.000 CDF le dollar américain). Ce chiffre cumulé constitue un financement sain de ce solde déficitaire dont l’objectif est de réduire à zéro le recours des avances monétaires de la Banque centrale du Congo (BCC) au Gouvernement, précise la source. Face à des dépenses contraignantes supérieures au niveau des recettes publiques, le Gouvernement central a fait recours à deux leviers pour financer le déficit du trésor public au cours de cette période sous examen. Il s’agit de bons et obligations du trésor public d’une part, et de l’usage d’une quotité de l’appui budgétaire du FMI à l’Etat congolais, d’autre part.

Si, pour le premier l’encours représente 535,8 milliards de CDF (soit 267,9 millions USD), le second cumule un encours de 593,9 milliards de CDF (soit 296,9 millions USD). Les deux mis ensemble, donnent un montant global de 564,85 millions USD.

Malgré ces efforts, le solde déficitaire des opérations du trésor est resté permanent. Bien qu’il ait atteint le pic de 322 milliards de CDF en septembre dernier, le logement baissé à 257,7 milliards de CDF au 6 novembre 2020. Cette situation se justifie par le fait que les recettes mobilisées jusque-là par le gouvernement congolais, soit 6 613,8 milliards de CDF (3,3 milliards USD), demeurent inférieures aux dépenses effectuées chiffrées à 6 870,5 milliards de CDF (3,4 milliards USD). ACP/Kayu/ODM/Nig