Restitution de la mission d’inspection des sites d’installation des ZES en RDC

0
319

Kinshasa, 27 novembre 2020 (ACP).- Le directeur de cabinet du ministre de l’Industrie, Jean Dieudonné Kavese, a procédé vendredi à Kinshasa, au cours d’une réunion avec les membres du cabinet, à la restitution de la mission d’inspection des Zones économiques spéciales (ZES) dans quelques différentes provinces du pays, a appris l’ACP de ce ministère.

Selon la source, le ministre de l’Industrie, Julien Paluku, avait dépêché une délégation constituée, notamment des experts du ministère de l’Industrie, du chargé de mission de l’Agence des ZES et du représentant de l’organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) en RDC , au Nord-Kivu, dans le Haut Katanga  et dans le Lualaba  pour inspecter les sites où seront installées les ZES dans ces provinces du pays.  C’est une mission qui aura des retombées positives dans un futur proche, a dit le ministre Julien Paluku.

Cette délégation était sous la conduite du directeur de cabinet Kavese, qui a procédé à la restitution de cette mission au ministre de l’Industrie.

Le directeur de cabinet du ministre de l’Industrie a fait savoir, à cette occasion, que la RDC renferme plusieurs potentiels pour l’installation des Zones économiques spéciales, soulignant que des difficultés sont liées à l’insuffisance des infrastructures nécessaires pour faire décoller les ZES sur toute l’étendue du pays. «La RDC a beaucoup d’atouts, mais aussi c’est une zone vierge où on peut tout faire, c’est une carte blanche où on peut écrire l’histoire, mais également ça vient avec beaucoup des contraintes, parce qu’elle n’a pas développé d’infrastructures  pour que ces ZES puissent démarrer et décoller rapidement.

 Mais, il n’est jamais trop tard. Avec les premières zones qu’on va installer, on fera tout pour ramener les infrastructures nécessaires», a indiqué M.Kavese.

Le représentant de l’ONUDI en RDC, Thomas Maketa, a rassuré au représentant du ministre,  de la mise en œuvre de son expertise dans ce domaine au profit de la RDC, avant d’ajouter que le gouvernement, à travers le ministère de l’Industrie, veut appuyer le développement industriel, car, il ne peut pas y avoir le développement sans industries, leur rôle est de l’accompagner.

La coordinatrice adjointe, chargée des questions administratives et financières à la Présidence de la république, Julie Tshilombo, a pris aussi  part à cette réunion de restitution. ACP/Kayu/ODM/Nig