La reconduction d’Albert Yuma à la tête de la FEC annulée par le Conseil d’Etat

0
488

Kinshasa 28 novembre 2020 (ACP)-Le Conseil d’Etat a procédé, vendredi, à l’annulation de la réélection d’Albert Yuma Mulimbi, en qualité de président national de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), au lendemain du vote.

La décision de cette juridiction de l’ordre administratif congolais est consécutive à la requête de Dieudonné Kasembo, l’un des candidats à ce poste.Celui-ci a accusé l’Assemblée générale ordinaire de la FEC d’avoir rejeté sa candidature lors de ce scrutin contesté et remporté à l’unanimité par Albert Yuma.

Après examen de la requête, le Conseil d’État a jugé l’élection d’Albert Yuma non conforme aux Statuts de l’organisation patronale.Signalons qu’à l’issue de ce vote tenu à Pullman Grand Hôtel  annulé, l’Assemblée générale ordinaire de la FEC avait accordé à Yuma un nouveau mandat de trois ans à la tête de cette structure économique, allant de 2020 à 2023.

 Cela aurait été son sixième mandat au perchoir de la FEC.

Notons que la prochaine élection du président du Conseil d’administration de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) devant intervenir dans deux semaines à dater de vendredi 27 novembre 2020, le sera à bulletin secret. Ainsi en a décidé  le Conseil d’Etat dans son verdict.

C’est le greffe d’exécution du conseil d’Etat qui va convoquer toutes les parties et les membres de la FEC concernés pour les dépôts des candidatures « conformément aux règles statutaires», renseigne l’Ordonnance de cette cour.

ACP/CL/MPK/