Les taxi-motos se font de plus en plus rares dans la ville de Mbandaka

0
546

Mbandaka, 28 novembre 2020 (ACP).- Les conducteurs des taxi-motos deviennent rares ces derniers temps dans la ville de Mbandaka où beaucoup d’entre eux préfèrent rouler dans la périphérie pour s’échapper du filet de la police, a constaté l’ACP. En effet, cette situation est consécutive au recouvrement forcé des plaques d’immatriculation numérologique et des cartes roses initié à Mbandaka par la Direction générale des recettes de la province de l’Equateur (DGRPEQ).

Selon ces quelques personnes interrogées à ce sujet, une sensibilisation aurait dû être menée avant cette opération dans une ville considérée comme paradis fiscal. Le montant à payer avec pénalité s’élève à 85.000 FC, précise-t-on.

ACP/Zng/CL/MPK