Prestation de serment de 21 officiers de police judicaire du FNPSS

0
441

Kinshasa 28 novembre 2020(ACP).-21 officiers de police judicaire(OPJ) du Fonds national de promotion  et de service social (FNPSS) ont prêté serment samedi, devant  le Procureur de la République du Parquet près le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe, Edmond Isofa Nkanga, au cours d’une cérémonie organisée au Palais de la justice, dans la commune de Gombe.

Edmond Isofa Nkanga qui a pris acte du serment  de ces OPJ, les a  appelés  à  « être les yeux, les oreilles et les mains du ministère public, en l’aidant à constater les infractions commises et à en informer les autorités judicaires, afin de faire front aux antivaleurs ».

Pour sa part, Mme Alice Mirimo Kabetsi, directrice du FNPSS s’est dite satisfaite de la tenue de  cette cérémonie qui marque l’aboutissement du projet longtemps nourri par son service,  celui de le doter d’un corps d’OPJ.

Cet événement représente aussi un progrès réalisé par le FNPSS,  dans le cadre du renforcement des capacités de son personnel,  malgré les difficultés de plusieurs ordres  rencontrées durant le processus,  avant de souligner que ces inspecteurs, dont 11 hommes et 10 femmes, proviennent  de la direction générale du FNPSS, et de l’agence provinciale de cette organisation pour la ville de  Kinshasa.

Ils sont désormais revêtus de la qualité d’officier de police judiciaire à compétence restreinte, a-t-elle précisé, avant de signaler que cette démarche va se poursuivre au niveau de tous les bureaux des agences provinciales et des bureaux locaux disséminés  dans toute la République.

Ces OPJ auront pour mission d’accompagner le FNPSS dans plusieurs secteurs d’intervention tels que le secteur minier et autres secteurs d’investissements dans le cadre du suivi des conditions de responsabilisation  sociale des entreprises.

Ces assermentés devront  aussi effectuer un contrôle à posteriori pour vérifier la destination sociale et humanitaire des biens sollicités, et les différentes exonérations accordées aux associations, a-t- elle ajouté.

Missions des OPJ du secteur minier

S’agissant du secteur minier dont le nouveau Code  renforce le rôle social du FNPSS, Mme  Alice Mirimo a fait savoir que ces OPJ  ont notamment pour prescription : la participation aux inspections des travaux d’atténuation et de réhabilitation réalisés par le promoteur, la participation aux inspections deux fois par an, ainsi que la participation aux inspections ponctuelles chaque fois que les circonstances l’exigent sur autorisation préalables du ministre des mines. Il leur est aussi confié la mission d’inspecter des travaux de recherche,  pour  chercher  et constater sur procès verbal les infractions par rapport au Code minier et au décret portant règlement minier et l’élaboration des rapports réalisés.

Il sied de rappeler que le FNPSS, de par le décret le créant, est un organe technique et consultatif du gouvernement devant donner des avis techniques préalables à l’octroi des exonérations et autres facilités en faveur des associations et ONGS ainsi qu’aux autres intervenants sociaux et humanitaires.

ACP/Zng/CL/MPK