Al Ahly s’adjuge son 9ème  titre de la C1 face à Zamalek (2-1)

0
191

 Kinshasa, 30 novembre 2020 (ACP).- Al Ahly d’Egypte s’est adjugé son 9ème titre de la Ligue des champions de football de la Confédération africaine de football (CAF) en battant son compatriote Zamalek FC par 2-1, vendredi 27 novembre 2020 au stade International du Caire, en finale.

Le National a défait sa grande rivale de Zamalek, à l’issue d’une superbe finale, décrochant ainsi sa 9ème Ligue des champions (C1) de son histoire, après sept années d’attente et 16 mois d’une édition anormalement rallongée par la pandémie de Covid-19.

Dans un Stade international du Caire vide de spectateurs à cause du coronavirus, les Diables rouges ont pris le meilleur sur leurs rivaux et voisins de Zamalek, à l’issue de la première finale de C1 africaine sans match retour et disputée par deux clubs d’un même pays.

Le chef d’œuvre de Shikabala Rfi.fr qui fait le récit de la rencontre, indique que dès la 6ème
minute, le milieu offensif d’Al Ahly, Amr El Soulia, ouvre le score d’un coup de tête décroisé, à la suite d’un corner (0-1). Passé un premier quart d’heure difficile pour Zamalek, la formation entraînée par le Portugais Jaime Pacheco s’enhardit. À la 15ème  minute, le capitaine Shikabala décoche ainsi une frappe vicieuse, mais le portier adverse Mohamed Elshenawy est vigilant. Un premier avertissement avant la tempête.

Car, à la demi-heure de jeu, Shikabala réalise un véritable chef d’œuvre. Parti sur l’aile droite, le milieu offensif s’infiltre entre deux défenseurs d’un coup de reins, avant d’en effacer un troisième d’un double-contact.

Puis, il expédie le ballon dans la lucarne opposée d’une frappe sublime : 1-1, 31ème. La réponse de Magdy Afsha Après la pause, coup dur toutefois pour les Chevaliers blancs. Ce même Shikabala doit quitter la pelouse sur blessure. Heureusement pour lui et ses coéquipiers, Hussein El Shahat a manqué l’immanquable juste avant. Servi sur un plateau par le latéral gauche Ali Maaloul, l’ailier droit d’Al Ahly trouve le moyen de tirer sur le montant droit alors que la cage était grande ouverte (54ème).

Zamalek n’est pas davantage en réussite lorsque le milieu Ahmed Sayed Zizo expédie un missile qui rebondit sur le montant droit d’Elshenawy (65ème). Ce n’est que partie remise.
À la 86ème minute, cette première finale de Coupe d’Afrique des clubs 100% Égypte bascule : Mohamed Magdy Afsha répond au chef d’œuvre de Shikabala par un bijou.

Le défenseur contrôle le ballon de loin et le propulse dans les filets adverses d’une reprise de demi-volée géniale : 1-2, score final. Le coach sud-africain Pitso Mosimane et ses joueurs peuvent jubiler. Les voilà à nouveau sur le toit de l’Afrique, après une Ligue des champions débutée en août 2019.

Les compos Zamalek : Abou-Gabal ; Eid, Alaa, Abdel-Ghany, Gaber ; Hamed, Sassi ; Shikabala, Zizo, Bencharki ; Mohamed ; Al Ahly : El-Shennawy ; Hany, Ibrahim, Ashraf, Maaloul ; El-Sulya, Fathi ; Ajayi, El-Shahat, Afsha ; Mohsen. Al Ahly creuse l’écart Après 7 ans d’attente, Al Ahly décroche ainsi la 9ème couronne continentale de son histoire, ce qui constitue évidemment un record, et il en profite pour accroître l’avance sur ses deux principaux poursuivants, le Zamalek et le TP Mazembe de Lubumbashi, qui comptent
5 sacres chacun.

Autant dire que les Diables Rouges disposent d’une marge confortable. Les clubs les plus titrés en Ligue des champions africaine : 9 titres : Al Ahly (Egypte) ; 5 titres : Zamalek (Egypte), TP Mazembe (RDC) ; 4 titres : Espérance Tunis (Tunisie) ; 3 titres : Hafia FC (Guinée), Raja Casablanca (Maroc), Canon Yaoundé (Cameroun) ; 2 titres : Asante
Kotoko (Ghana), Wydad Casablanca (Maroc), JS Kabylie (Algérie), Enyimba (Nigeria), ES Sétif (Algérie). Les joueurs d’Al Ahly entrain de fêter le deuxième but. ACP/Kayu/ODM/Nig/NKV/MNI