Les 508 ingénieurs  proclamés à l’ISTA invités à contribuer à la reconstruction du pays

0
367

Kinshasa, 30 novembre 2020(ACP).- Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Thomas Luhaka Losendkola a appelé lundi lors de la collation des grades académiques,  les 508 ingénieurs et techniciens proclamés à l’Institut supérieur des techniques appliquées de Kinshasa (ISTA/KIN) à contribuer à la reconstruction du pays en développant  les différents talents.

Ces ingénieurs et techniciens de la première session de l’année académique 2019-2020, sont issus des filières d’électricité, d’électronique, de mécanique, de maintenance du matériel médical, d’aviation civile  et de météorologie sur  2.800 finalistes du premier et deuxième cycles enrôlés.

Le ministre de l’ESU, ancien de l’ISTA/KIN il y a 37 ans, a souligné que le talent qui constitue la capacité, le savoir à développer et à entretenir ainsi que les facteurs « travail et chance », sont autant des facteurs de la réussite  dans la vie professionnelle.

Le ministre a en outre, rappelé la mission de l’université ou l’institut supérieur comprise dans la transmission des connaissances, la recherche et les services à rendre à la communauté avant de féliciter les lauréats , le comité de gestion et l’ensemble du personnel qui se sont impliqués pour la réussite de l’année académique 2019-2020 .

En dehors des filières précitées, le directeur général de l’ISTA/KIN, le Pr Pierre Kasengedia Motumbe a fait savoir que son alma mater organise aussi les nouvelles  filières de génie  biomédical, d’environnement, d’informatique appliquée et la télécommunication.

Développement des pôles d’excellence

Le directeur général de l’ISTA/KIN, le Pr Pierre Kasengedia a indiqué que son établissement développe  actuellement dans le cadre de la recherche des pôles d’excellence à savoir les  Centres de recherche pour les énergies renouvelables, de télédétection du monitoring par satellite, de l’air , l’eau et forêts de l’Afrique centrale.

Il s’agit également du Centre d’étude et de recherche des foyers améliorés  et celui de formation, de recherche et de fabrication des orthèses et prothèses. Le Pr Pierre Kasengedia a également souligné que pendant le confinement décrété le 21 mars 2020, le comité de gestion avait mobilisé les professeurs, chercheurs et étudiants afin de produire les outils et solutions  de lutte contre la COVID-19.

Parmi lesquels, deux aspirateurs artificiels à commande analogique et à commande digitale, un distributeur automatique du gel hydro-alcoolique, une application informatique pour le suivi de l’évolution de COVID-19 tant au niveau régional qu’au niveau national.

Parmi d’autres réalisations, il a cité notamment,  un système intelligent de simulation de la propagation du virus, un lave-main à pédales, une borne fontaine intelligente pour lave-mains, une tondeuse pour l’assainissement de l’espace.

L’ISTA a pu réaliser dans ses laboratoires, a dit le Pr Kasengedia, son premier échantillon de l’oxygène médical.Toutes ces réalisations, a–t-il affirmé, ont placé l’ISTA/KIN, à la première place des établissements ayant contribué scientifiquement pour lutter contre cette grave pandémie.

1.400.000 USD, financement de la BM en équipements pour les ateliers et laboratoires de l’ISTA/KIN

L’ISTA/KIN, choisi comme institut pilote pour l’expérimentation du système de Licence-Master-Doctorat(LMD), a bénéficié dans le cadre du Projet d’éducation pour la qualité et la pertinence des enseignements des niveaux  secondaire et supérieur (PEQPESU), un financement de la Banque mondiale de 1.400.000 USD en équipements pour les ateliers et les laboratoires, a fait savoir le directeur général dans son discours politique.

Ces nouveaux équipements, a-t-il dit, sont déjà arrivés à Matadi dans la province du Kongo central  et seront installés en décembre 2020.

«Ma joie est grande pour vous annoncer que dans ce nouveau lot, arrivera un simulateur de contrôle de la circulation aérienne destinée à la section d’Aviation civile», a souligné le Pr Kasengedia.

Il a fait aussi un bilan positif des activités réalisées sur les plans académique, de réfection et construction des infrastructures ainsi que sur le plan social. Le secrétaire général administratif de l’ISTA/KIN, le doctorant Boniface Lopungu, qui est également secrétaire général académique intérimaire, a fait savoir que son établissement a fonctionné avec un effectif de 10.805 étudiants dans toutes les sections.

Dans son rapport académique, il a repris notamment,   l’état de la coopération interuniversitaire de qualité et le respect de calendrier réaménagé.

La coordination estudiantine a remis des diplômes de mérite au ministre de l’ESU, au directeur général le Pr kasengedia, au secrétaire général académique ai, Lopungu et à l’administrateur du budget de l’ISTA, Mme Eugénie Mandjo. ACP/Kayu/ODM/May