Un atelier sur les techniques de suivi des indicateurs de la Résolution 1325 à Kinshasa

0
126

 Kinshasa, 30 novembre 2020 (ACP).- Le Centre d’études sur le handicap, la justice et les résolutions (CEHAJ) vient d’organiser à Kinshasa, un atelier de haut niveau sur la formation des acteurs de la société civile et des agents de l’inspection générale de la police, de l’armée et de la Direction Générale de Migration, autour des techniques de suivi des indicateurs de la Rsolution 1325 dans les institutions sécuritaires et de la justice a appris samedi l’ACP de cette structure.

Les participants ont tour à tour abordé les thématiques relatives  au contenu et à l’innovation du Plan d’action de la Résolution 1325/ 2ème  génération (PAN II), sa budgétisation et les indicateurs de suivi pour sa mise en œuvre, avant de passer aux travaux en carrefours qui ont abouti à la production du premier draft d’un outil uniforme de collecte des données relatif à la mise en œuvre de la Résolution 1325.

Le secrétaire adjoint de la Résolution 1325, M. Lusivikadio a remercié le secrétariat national de cette résolution pour son accompagnement technique et le partenariat avec l’ONG internationale «Diakona» qui a permis que cette activité puisse avoir lieu.  «Nous avons annoncé un travail que nous allons amorcer très prochainement afin de doter notre pays à travers le secrétariat national 1325, d’un canevas pour des données fiables et présenter un rapport qu’il ne pourra être contesté», a-t-il dit.

Pour sa part, la secrétaire permanente du Conseil national de la Femme au ministère du genre, également coordonnatrice de la Stratégie nationale (SN) de la 1325, Annie kenda, a salué l’appui du Diakona à travers le CEHAJ 1325, espérant que la communauté en bénéficiera facilement en temps réel et que les données seront à la fois accessibles, protégées et sécurisées pour que ce partenariat puisse s’enrichir et s’affermir davantage.

ACP/Kayu/ODM/Nig/NKV/MNI