L’année académique 2020-2021 placée sous le signe de l’innovation à l’Université catholique du Congo

0
325

Kinshasa, 1 décembre 2020 (ACP).- L’année académique 2020-2021 est  placée sous le signe de l’innovation, à l’Université catholique du Congo(UCC),  a déclaré mardi le recteur de l’UCC, le Pr Abbé Léonard Santedi Kinkupu à cérémonie de l’ouverture solennelle de ladite année organisée sur le site de cette université dans la commune de Limete.

«Eduquer à l’innovation, à la créativité, tel est  à notre avis,  l’un des défis que devront relever de façon pressante et prégnante,  les universités congolaises», a indiqué le recteur Santedi.

Il ne s’agit plus, a-t-il dit, de donner aux étudiants des matières à mémoriser mais de former des esprits, d’initier les jeunes à la capacité de discerner, de leur apprendre à déployer leur imagination créatrice et poétique afin d’être capables d’innover en face des défis nouveaux et des questions inédites.

Pour y parvenir, a-t-il ajouté, l’UCC va poursuivre l’application du  système de Licence-Master-Doctorat(LMD) auquel elle s’est engagée depuis plusieurs années, en honorant les exigences de l’Assurance-qualité et en mettant à profit le positif de l’expérience de l’enseignement en ligne en vue de booster cette compétence et cette performance dans le travail avec les applications numériques.

«Ayant ouvert l’année académique 2020-2021 en décembre, nous lançons un grand défi pour la clôturer en juillet 2021», a précisé le Pr Santedi.

Dans la perspective de la culture de l’innovation, il a invité les étudiants à intensifier les activités spirituelles et para -académiques comme le sport et le théâtre.

Il a salué   l’implication de la Conférence épiscopale nationale du Congo(CENCO), pouvoir organisateur de l’UCC, et du  ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire(ESU) ainsi que l’abnégation et l’engagement de l’ensemble du personnel qui ont permis de réussir l’année académique 2019-2020 clôturée en octobre 2020.

Interpellation des universitaires à être à l’avant-poste dans la reconstruction

Le Pr Isidore Ndaywel a interpellé les professeurs, les chercheurs,  les étudiants et les universitaires  à être à l’avant-poste dans la reconstruction du pays en  se servant des repères historiques en vue de la reconquête de l’indépendance, de la souveraineté et du développement.

Il a à cette occasion, animé une conférence inaugurale de l’année académique 2020-2021 sur le thème : «Le Congo et son histoire face aux défis de son devenir».

Le Pr Ndaywel a insisté sur la nécessité d’acquérir la confiance de soi pour vouloir et pouvoir, et de prendre le temps d’apprendre pour sortir de l’état de l’apprenti sorcier etc. ACP/Awa