2,8 % de taux de prévalence du VIH-SIDA au Kasaï Oriental

0
436

Mbuji-Mayi, 02 décembre 2020 (ACP).- Le taux de prévalence du VIH-SIDA au Kasaï Oriental à hauteur de 2,8 % est le plus élevé en RDC où il est de 1,2 % au niveau national, a déclaré le chef de la division provinciale de la santé Dr Nestor Tshiteku Kaboto qui présentait, mardi, la situation épidémiologique à l’occasion de la commémoration de la 32ème édition de la journée mondiale du Sida 2020 (JMS), placée sous le thème  » Soyons solidaires et responsables pour vaincre le Sida d’ici à 2030″.

Au cours de cette cérémonie qui a été organisée dans la salle de conférence de l’hôtel Métropole de Mbujimayi, le chef de la division provinciale de la santé a laissé voir que la prévalence des femmes enceintes Est-kasaïennes se lève à 2,4 % contre 2,7% en RDC tandis qu’elle se situe à 11,8 % pour les professionnels de sexe contre 6,9 % au niveau national, avant d’indiquer que la co-infection à VIH – Tuberculose est de 12 %.

Par rapport à ce tableau sombre, Dr Nestor Tshiteku a également montré la vulnérabilité des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) dans la mesure où cette journée est célébrée dans le contexte actuel de la pandémie de coronavirus. Il a invité non seulement les PVVIH mais toute la population à prendre au sérieux l’existence de la COVID-19 par l’observance des gestes barrières, avant de mettre en exergue le fait que cette JMS est consacrée à la mobilisation et au plaidoyer sur la pandémie du VIH/SIDA.

Le secrétaire exécutif provincial du PNMLS, Lambert Mbuyi Kana a, quant à lui, fait savoir que cette célébration offre l’occasion à la République démocratique du Congo en général et à la province du Kasaï Oriental en particulier, de se mobiliser davantage, de manifester la solidarité avec les PVVIH et de dénoncer toutes formes de discrimination à leur égard. Il a appelé chacun d’analyser ses propres risques de contamination et d’utiliser les stratégies classiques de prévention.

Pour sa part, le gouverneur ad intérim Lazare Tshipinda a, avant de lancer officiellement la commémoration de cette JMS et la campagne de sensibilisation contre le VIH/SIDA dans toutes les institutions de cette province durant le mois de décembre, exprimé la détermination du gouvernement provincial engagé à déployer ses efforts dans la réduction de morbidité, mortalité et impact négatif lié au VIH/SIDA au sein de la population Est-Kasaïenne.

A cette même occasion, il a rendu les hommages respectueux, au nom du gouverneur Jean Maweja Muteba, au Président de la République Démocratique du Congo Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour avoir fait de la santé, l’un des piliers de son programme d’actions car le VIH /SIDA constitue un problème de la santé publique qui enfreint au développement socioéconomique. ACP/Kayu/ODM/KJI/JLL

177 PVVIH dont 126 femmes dénombrées dans la ZS de Ngandanjika

Ngandanjika, 02 décembre 2020 (ACP).- La zone de santé de Ngandanjika, dans la province de Lomami, a enregistré au cours de cette année 2020, 177 Personnes vivant avec le VIH/SIDA dont 126 femmes, selon les statistiques publiées mardi dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de lutte contre cette pandémie.

M. Liévin Lukonga, infirmier superviseur en charge de la lutte contre le SIDA dans cette zone de santé, indique que parmi les personnes malades, l’on retrouve 7 filles et 4 garçons. Face à la propagation de la pandémie, il appelle au dépistage volontaire pour connaître l’état sérologique en vue d’un comportement responsable et une bonne prise en charge médicale.

Lukonga souhaite voir les différentes couches de la population participer aux différentes séances de sensibilisation pour éviter la propagation de la maladie, avec la présence très remarquable des professionnelles de sexe au centre du territoire de Ngandanjika. ACP/Kayu/ODM/KJI/JLL