La lutte pour un salaire décent, une priorité pour l’OTUC

0
1120

Kinshasa, 02 décembre 2020 (ACP).-La vice-présidente en charge des femmes à  l’organisation des travailleurs unis du Congo(OTUC),  Nenette Ukamba a exhorté mercredi les femmes syndicalistes à défendre les salaires des travailleurs, à s’investir dans le recrutement des nouveaux membres et à s’impliquer dans le renforcement du pouvoir des revendications des  travailleurs dans leurs entreprises respectives.

Elle a fait cette recommandation au cours de leur réunion hebdomadaire au siège de l’OTUC à la Gombe. A cette occasion, Mme Ukamba a rappelé aux participantes que la lutte pour un salaire décent constitue une priorité pour tout syndicat  en général et pour  l’Organisation des travailleurs unis du Congo (OTUC) en particulier avant de les inviter à respecter la limitation du travail, le respect des droits humains et syndicaux ainsi que les meilleures conditions  sanitaires et  sécuritaire sur les lieux de travail.

Rappelant que dans beaucoup de pays, les syndicats connaissent  la baisse du nombre d’affilés, la diminution du nombre de syndicats et  la baisse de l’influence des syndicats dans la fixation des salaires dans les entreprises, elle a appelé les différentes structures syndicalistes à s’impliquer dans la syndicalisation afin d’opérer des changements de culture syndical en s’investissant  davantage dans leur encadrement. ACP/Kayu/ODM/KJI