Le HCR remet un hangar de  » triage  » pour accueillir les patients dans la lutte contre la Covid-19 à Mole

0
680

Libenge, 02 décembre 2020 (ACP).- Le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a remis, mercredi, à l’administrateur du centre  Mole, Faustin Mihala, un hangar de  «triage»  d’une surface  de 72 mètres carrés disposé à accueillir les patients dans le cadre de la  lutte contre la COVID-19, au cours d’une cérémonie organisée dans ce centre situé à 73 Km de la ville de Libenge dans la province du Sud Ubangi.

Le point focal du HCR, Aimé Ndaya Fulbob a, à cette occasion, exhorté la communauté de Mole et réfugiés centrafricains à  protéger cette infrastructure. « Nous travaillons dans la prévention afin de mettre un dispositif au cas où nous enregistrons un cas de COVID-19 que nous puissions le prendre en charge », a déclaré l’administrateur du centre Mole, Faustin Mihala.  

Selon Faustin Mihala, le hangar va servir à l’Agence de développement économique et social qui s’occupe de la santé nutrition (ADES) pour recevoir les malades  atteints de Coronavirus avant leur acheminement dans le centre d’isolement construit par le HCR.

Tout en plaidant  pour l’augmentation de l’assistance en faveur de sa communauté, il  a fait savoir que le HCR  a installé des lave- mains, des savons tout autour du centre Mole pour lutter contre la COVID-19. «  C’est depuis 2013 que ce centre existe qui prend en charge 15.400 refugiés centrafricains. Au début, nous avions connu des difficultés en terme d’abri, de prise en charge qui au fur et en mesure avec le HCR, nous avions pu les surmonter », a-t-il rappelé.

Aucun cas  confirmé de Covid-19 au centre Mole

En outre, le médecin responsable du centre de Mole,  Fiston Ndombo, a dit à une équipe des journalistes congolais et étrangers conduite par le Haut commissariat  des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) au centre d’isolement des patients à COVID-19 de Mole qu’ aucun cas de COVID-19 n’a été enregistré  à ce centre.

Les journalistes ont aussi visité quelques ouvrages en construction notamment le centre de quarantaine, des trous à ordures et un incinérateur ainsi que le centre  de transit des réfugiés centrafricains avant d’assister à la cérémonie de la remise des actes de naissances aux enfants réfugiés. ACP/Fng/Zng/May