Mission de donateurs auprès des personnes déplacées et communautés d’accueil en Ituri

0
326

Kinshasa, 02 décembre 2020 (ACP).- L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) vient de finaliser avec des représentants de pays donateurs une mission de trois jours au sein de sites de personnes déplacées internes et villages accueillant des déplacés dans la province de l’Ituri, en République démocratique du Congo pour se rendre compte de la situation et évaluer leurs conditions de vie, indique un communiqué de presse de cette agence reçu mardi à l’ACP.

Selon le communiqué, la délégation d’ambassadeurs et de diplomates de l’Allemagne, de la Belgique, du Canada, de l’Espagne, de la France, des Pays-Bas, de la Suède, de la Suisse, de l’Union européenne ainsi qu’un représentant du service de protection et d’opérations d’aide humanitaire de la Commission européenne (ECHO) ont pu rencontrer des enfants, femmes et hommes déplacés, des membres de la communauté d’accueil ainsi que différents acteurs humanitaires présents sur le terrain.

Plus d’1,6 million de personnes déplacées internes vivent actuellement dans la province de l’Ituri selon les derniers chiffres du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), indique  la même source,  précisant que la hausse des violentes attaques menées contre les populations locales dans la province continue et force ces personnes à fuir leur foyer qui se retrouvent désormais dans des conditions de surpeuplement au sein de familles hôtes ou dans les sites de déplacés. D’autres dorment en plein air ou dans des centres collectifs comme des églises ou des écoles. « Malgré les difficultés d’accès à certaines zones, que ce soit pour des raisons sécuritaires ou en raison du mauvais état des routes, nous avons pu nous rendre compte des défis majeurs auxquels font face les déplacés internes en termes d’abris, de santé ou encore d’éducation. Le rôle et l’engagement du HCR, des agences humanitaires et du gouvernement est important afin de pouvoir répondre aux besoins des déplacés et de la population hôte », a mentionné l’ambassadeur d’Espagne, Carlos Robles.

Le HCR et ses partenaires travaillent pour promouvoir la protection des personnes déplacées à l’intérieur du territoire, à fournir des articles de secours, à construire davantage d’abris pour les nouveaux déplacés, et à mettre en place des projets d’éducation et d’eau, hygiène et assainissement dans des villages accueillant des personnes déplacés internes, tout en renforçant la participation communautaire pour être à l’écoute et mieux répondre aux besoins des personnes concernées.

Le HCR remercie ses différents donateurs pour leur soutien continu et nécessaire pour fournir cette aide vitale aux populations dans le besoin. ACP/Kayu/ODM/KJI/JLL