Nord-Kivu : deux cents et cinq personnes sont mortes du SIDA au cours du premier trimestre de 2020

0
141

Goma, 02 décembre 2020(ACP).- deux cents et cinq personnes sont mortes du SIDA Au NordKivu avec apparition de nombreux nouveaux cas, bilan du premier trimestre de l’année 2020, a fait savoir mardi Ier décembre, le Secrétaire Exécutif du PNMLS Nord Kivu, l’Ir Aubin Mongilià l’occasion de la célébration de la journée mondiale dédiéeà la pandémie du SIDA.

Profitant de cette occasion, l’Ir Aubin Mongili a dit que, le nombre de mort s’accroit suite aux désorientations de malades du VIH/SIDA par des tradi-praticiens et certains leaders des églises de réveil surtout des chambres de prières, faisant endormir dans l’espoir d’une guérison miracle, des malades reviennent grabataires au statut de sida maladie et en meurent.

Les plus touchées par cette pandémie, ce sont des femmes, a poursuivi le Secrétaire Exécutif du programme national multisectoriel de lutte contre le sida, PNMLS, service qui s’évertue dans la sensibilisation de la population à cette maladie.

L’Ir Aubin Mongoli demande à la population du Nord Kivu de s’approprier la lutte contre le VIH/SIDA, car en se protégeant, on protège l’autre. Il a également dit que, une équipe d’enquêteurs sera larguée sur le terrain pour découvrir  les chambres de prière et les tradipratieciens qui induisent en erreur les malades du sida éligibles au traitement anti rétroviral, au lieu d’en consommer, sont endormis debout avec de promesses fallacieuses. Et souvent travaillent dans l’irrégularité criante. Cette année, le thème de la journée est : «Soyons solidaire pour vaincre le sida à 2030». ACP/Kayu/ODM/KJI/JLL