COVID-19 : l’Equipe Europe contribue à alléger la dette extérieure de la RDC  

0
245

Kinshasa, 03 décembre 2020 (ACP).- L’Union européenne et ses Etats membres (« l’Equipe Europe ») contribuent environ pour moitié au « Fonds fiduciaire d’assistance et de riposte aux catastrophes » du Fonds monétaire international, dont l’objectif est d’alléger la dette de 29 pays, dont la RDC, dans cette circonstance difficile, indique un communiqué de presse de l’Union européenne reçu jeudi à l’ACP.

Selon le communiqué,  cet effort de grande ampleur est notamment mené après que l’UE ait annoncé, le 23 novembre dernier, une contribution de 183 millions d’euros à ce fonds, dont elle devient le premier contributeur.

Cet allègement permet aux pays bénéficiaires de disposer des ressources pour augmenter leurs dépenses sociales et sanitaires en réponse à la crise du COVID-19.

Dans le cas de la RDC, ce sont environ 35 millions de dollars de ressources nationales qui seront épargnés et pourront être réorientés, du fait que le service de la dette due au FMI entre avril 2020 et avril 2021 pourra être pris en charge par le Fonds Fiduciaire.

Cette contribution de l’Equipe Europe se conforme au vœu de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, d’une initiative de relance mondiale qui lie les investissements et l’allégement de la dette aux Objectifs de développement durable.

«L’UE combine des injections de fonds pour un assouplissement rapide des contraintes budgétaires afin de contribuer à la réponse immédiate – par des contributions comme celle-ci – avec un plan durable à plus long terme pour aider les partenaires à surmonter une grave tempête socio-économique, qui est loin d’être terminée. L’UE a mené des efforts mondiaux pour faire plus en matière d’allégement de la dette et de restructuration de la dette. Nous espérons que notre contribution ouvrira la voie à d’autres pour se joindre à ces efforts mondiaux», a déclaré Josep Borrell, Haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

L’UE montre la voie en matière de partenariats internationaux et encourage la RDC à poursuivre ses efforts pour maintenir le cap vers les Objectifs de développement durable à travers ce temps de difficultés économiques, sociales et sanitaires. ACP/ZNG/Awa