Le Mozambique et la Tanzanie signent un accord pour lutter contre l’insurrection

0
246

Kinshasa, 3 décembre 2020 (ACP).- Le Mozambique et la Tanzanie, deux pays voisins ont uni leurs forces pour combattre la violence extrémiste qui a fait des centaines de victimes de part et d’autre de la frontière,  ont rapporté jeudi les médias locaux, sans toutefois indiqué le lieu où la signature de cet accord est intervenue.

L’accord intervient un mois après que des djihadistes mozambicains présumés aient organisé un raid transfrontalier en Tanzanie qui a coûté la vie à un nombre inconnu de personnes.

Les chefs de police du Mozambique et de la Tanzanie ont signé un protocole d’accord en novembre dernier afin de réprimer les troubles.

« La Tanzanie veut des mesures positives pour mettre fin à cette tuerie brutale, je demande aux Tanzaniens de rester calmes et de coopérer avec la police en fournissant des informations potentielles alors que nous unissons nos forces pour traiter avec les criminels » a déclaré Simon Sirro, inspecteur général de la police tanzanienne

Bernardino Rafael, inspecteur général de la police du Mozambique, a ajouté que des opérations conjointes seront menées pour faire face aux insurgés.« Nous ferons de notre mieux avec le partenariat avec nos homologues des forces de police tanzaniennes pour nous assurer que nous sommes capables d’en finir avec les terroristes qui ont mis le feu à 175 maisons et tué des gens. »

Dans le cadre de cet accord, plus de 500 militants présumés arrêtés en Tanzanie seront extradés vers le Mozambique.

Les insurgés connus localement sous le nom d’Al-Shabab terrorisent la province mozambicaine de Cabo Delgad, dans le nord du pays. Ils ont intensifié ces derniers mois une violente campagne visant à établir un califat islamique, qui s’est maintenant répandue au nord de la Tanzanie. ACP /FNG/Awa