Pose de la première pierre des travaux de construction du pont Mamonambwa sur la rivière Mikondo dans la commune de Kimbanseke

0
230

Kinshasa, 04 décembre 2020 (ACP) -Le ministre du développement rural, Guy Mikulu Pombo, a procédé jeudi, au lancement officiellement des travaux de construction en béton  armé du pont Mamonambwa sur la rivière Mikondo, dans la commune de Kimbanseke, dans le cadre du programme d’urgence du gouvernement de la République.

Les travaux de  construction de ce pont, d’une longueur de 12 m sur 4,5 seront exécutés par les ingénieurs de l’Office national des voies de desserte agricole(OVDA) sur le financement du gouvernement pour un coût évalué à 52.000 dollars américains (cinquante-deux mille dollars américains) déjà débloqués.

Le temps prévu pour l’exécution des travaux est de trois mois, sauf pour cause de l’intempérie, a indiqué le  ministre. Ce pont va relier les deux rives du groupement Mikondo et facilitera le déplacement de l’avenue Ndjoko (quartier), en passant par Kikimi (quartier) pour atteindre le quartier Mokali sur  une distance de 35 Km.

Le ministre a soutenu qu’il est venu lancer les travaux pour désenclaver la population de cette partie de la capitale, avant de préciser que  la construction de ce pont entre dans le cadre des travaux de réhabilitation et d’entretien des routes de desserte agricole.

Il a demandé  à la population de contrôler les travaux et de veiller à ce qu’il n’y ait pas vol de matériaux de construction. «  Tout celui qui va voler, vous l’arrêtez », a dit le ministre, avant de demander aux jeunes de donner un coup de main à l’exécution des travaux.

 « L’argent est disponible, il n’y aura aucun problème pour terminer le pont.  Tous les matériaux sont disponibles, il n’y a  pas de raison qui peut empêcher l’exécution des travaux.», a-t-il soutenu.

«  En tant que ministre du Développement rural, ma mission principale est d’améliorer les cadres et les conditions de vie de la population qui vivent dans le monde rural et périurbain ».

Le ministre, à une question sur la prochaine étape des travaux de construction des routes de desserte agricole, a répondu: « Nous allons continuer dans les autres provinces, et donné que nous sommes un ministère de services. Au fur à mesure que nous recevrons les moyens de la part du gouvernement. Notre  programme, c’est un  cas particulier, c’est la route, l’eau, l’électricité et tout ce qui est infrastructure socio-économique de base ». ACP/Kayu/MPK