La Cour constitutionnelle du Niger autorise 4.205 candidats à se présenter aux législatives du 27 décembre

0
348

 Kinshasa, 5 décembre 2020 (ACP).- La Cour constitutionnelle du Niger a autorisé 4.205 candidats issus d’une centaine de formations politiques à se présenter aux élections législatives du 27 décembre, ont rapporté samedi les médias internationaux, citant de source officielle.

Dans un arrêt pris jeudi à Niamey, elle a validé 359 des 505 listes déposées. Les candidats se disputeront les 171 sièges de l’Assemblée nationale pour un mandat de cinq ans. Le scrutin se déroulera dans 16 circonscriptions électorales à travers le pays.

Les principales formations politiques ont vu leurs listes validées, dont le Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS-TARAYYA, au pouvoir), le Mouvement démocratique nigérien pour une Fédération africaine (MODEN-FA, opposition), le Mouvement national pour la société de développement (MNSD, majorité au pouvoir), le Mouvement patriotique pour la République (MPR-Jamhuriya, majorité au pouvoir), le Mouvement patriotique nigérien (MPN Kishin Kassa) et le Renouveau démocratique et républicain (RDR Tchanji, opposition).

Ce sont quelque 7,4 millions d’électeurs qui sont appelés aux urnes le 27 décembre prochain pour ces élections législatives couplées ce jour-là au premier tour de l’élection présidentielle, dont la campagne s’ouvre ce samedi. ACP/CL/MPK/