Sensibilisation des Congolais sur les droits des personnes vivant avec handicap

0
770

Kinshasa, 06 décembre 2020 (ACP).- La ministre déléguée auprès du ministre des Affaires sociales chargée des personnes vivant avec handicap(PVH) et autres personnes vulnérables(APV), Irène Esambo Diata, a sensibilisé samedi, les Congolais, sur les points forts de la loi organique sur les personnes vivant avec handicap en RDC notamment le renforcement de l’amélioration des conditions de vie de cette catégorie des personnes, à la clôture, dans la salle Elizao à Limete, des activités de la journée internationale de la personne handicapée.

Ces activités ont été placées sous le thème national et international «Reconstruire en mieux : vers un monde post COVID-19 inclusif, accessible et durable».

L’édition 2020 de la journée internationale de la journée internationale de la personne handicapée a été célébrée avec une note singulière  marquée par les avancées sur la loi organique des personnes vivant avec handicap  en seconde lecture au Sénat, a expliqué la ministre déléguée devant  plus de 300 personnes vivant avec handicap.

Après  le lancement des activités de ladite célébration le 30 novembre 2020,   sous forme  d’un café-débat  autour de l’ handicap  et la lutte contre la COVID-19, pendant quatre jours, la ministre déléguée Esambo, a fait la ronde des districts de Kinshasa pour s’assurer notamment  des conditions de vie des handicapés physiques dans différents  centres.

Ces activités de la journée internationale de la personne handicapée, organisées  du 30  novembre au 05 décembre 2020 par le ministère des Affaires sociales ont visé  notamment à contribuer à la sensibilisation  de la communauté sur les droits et besoins des personnes handicapées  et à la prise en compte des besoins spécifiques  de cette catégorie des personnes dans la lutte contre la COVID-19.

Il  a été également question d’obtenir l’engagement des partenaires stratégiques pour soutenir la mise en œuvre de la loi sur les PVH adoptée à l’Assemblée nationale, le 09 novembre 2020 et soumise à la deuxième lecture au Sénat. ACP/CL/Fmb