Le recteur de l’Institut Facultaire des Assemblées de Dieu du Congo déclare l’année académique 2020 – 2021 celle de grandes actions

0
618

Kinshasa, 07 décembre 2020 (ACP).-  Le recteur de l’Institut Facultaire des Assemblées de Dieu du Congo (IFADC), le Pr Ernest Ménandre Belanga Belengeli, a déclaré samedi à Kinshasa, que l’année académique 2020 – 2021 qui commence, est une année d’actions, qui exigent à chacun le dévouement pour le grand changement à opérer dans cet établissement.

Ménandre Belanga Belengeli qui l’a dit à l’occasion de la collation des grades académiques 2019-2020 et de l’ouverture de l’année académique 2020- 2021,  a indiqué que la tâche principale de l’IFADC consiste à donner à l’Eglise des serviteurs et des servantes spécialisés en plusieurs disciplines de la théologie pratique, afin d’accomplir avec efficacité la Mission de Jésus-Christ dans le monde.

Cinq options, a-t-il dit, constituent un échantillon des orientations de base de l’Institut, tandis que d’autres pouvaient être  organisées progressivement. Il s’agit de :

La théologie et la psychologie pastorale, les sciences connexes aux études de paix, les Sciences bibliques et théologie pastorale, la sociologie de la religion, le Département des sciences économiques de Gestion, le Département de Développement et Environnement, le Département de l’Assistance sociale et la Gestion des ressources humaines.

L’IFADC organise par ailleurs, l’Economie internationale de développement, le Master II ou IIIème cycle en Economie monétaire et financière et le Marketing ainsi que la distribution.

Trois thèses sont en gestation : celle du Doctorant Aimée Damandji dont la soutenance aura lieu d’ici le mois de Janvier ainsi que de deux  autres qui  vont suivre en 2021.

« Nous remercions aussi les autorités académiques, le corps académique et scientifique qui se sont donnés corps et âme pour s’acquitter de leurs obligations en vue de terminer le programme malgré la crise socio-économique et sanitaire de notre pays. En outre, nous saluons la bravoure des étudiants pour leur assiduité aux cours pendant cette période difficile qui s’est conformé aux différentes modifications  du calendrier académique », a affirmé le Pr Belanga.

Il a exhorté les étudiants finalistes de l’Economie, à créer des emplois au lieu d’attendre qu’une société leur embauche en invitant ceux de classes montantes à suivre l’exemple de leurs ainés qui viennent de terminer. ACP/Kayu/Nig/NKV/NMI