Plan : évaluation du programme de renforcement de la résilience  socio-économique des petits producteurs

0
388

Kinshasa, 07 déc.2020(ACP)-La vice-Première ministre, ministre du Plan, Elysée Munembwe, a présidé enfin de la semaine avec les coordonnateurs du programme de renforcement de la résilience socio-économique des petits producteurs et des populations vulnérables du Nord-Kivu et du Sud-Kivu, une séance de travail axée sur l’évaluation de ce programme, a appris lundi l’ACP dudit ministère.

Ce programme qui est financé à hauteur de 120 millions d’Euros par la KFW, est à sa seconde phase, indique la source.  La première phase, financée à hauteur de 35 millions d’Euros par la République d’Allemagne et mise en œuvre depuis 2018, avait ciblé 30.000 ménages des territoires de Rutshuru, Masisi et Nyiragongo au Nord-Kivu et les territoires de Kalehe et Uvira au Sud Kivu.

La seconde phase, selon la source, a connu un élargissement du consortium d’agences de mise en œuvre à l’UNICEF (projet conjoint  PAM-FAO-UNICEF) et  a tenu compte de la gamme des bénéficiaires, au-delà des petits producteurs, aux femmes et aux enfants. Cette phase s’est vue également étendre dans  les zones d’intervention à Walikale (Nord-Kivu), à Walungu et Mwenga (Sud Kivu).

La source fait savoir également que M. Georges Ngindu, coordonnateur des Projets de consolidation de la Paix et Environnement  de la banque allemande KFW et Mme Valériane Ndena  du Programme and Policy Officer, au Programme Alimentaire Mondial (PAM) précisé que l’objet de ladite réunion a consisté aussi, outre de présenter le programme de renforcement de la résilience socio-économique des petits producteurs et des populations vulnérables du Nord-Kivu et du Sud-Kivu, mais aussi de présenter le consortium chargé de la mise en œuvre de ce programme ainsi que faire l’état des lieux de la mise en œuvre dudit  programme qui s’étale sur 3 ans (2020-2023).

Georges Ngindu, a indiqué que le leadership de ce programme est confié au PAM, compte-tenu de son expérience sur le terrain. Le programme de renforcement de la résilience socio-économique des petits producteurs et des populations vulnérables concerne 5 provinces de la RDC. Il a déjà été mis en œuvre dans les provinces du Tanganyika, du Nord-Ubangi et du Sud-Ubangi (phase pilote) avant d’être étendu aux provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu, a expliqué de son côté, Mme Valériane Ndena du Programme and Policy Officer au Programme Alimentaire Mondial (PAM).

Dans ces deux dernières provinces, a-t-elle dit, le programme conjoint PAM-FAO-UNICEF, financé à hauteur de 50 millions d’Euros pour une durée de 48 mois vise 30.000 ménages, dont 13.000 foyers au Nord-Kivu et 17.000 foyers au Sud-Kivu, ajoutant que 172.000 personnes bénéficieront directement d’interventions de nutrition et 512.600 personnes vivant dans les trois zones de santé bénéficieront indirectement d’activités conjointes.

Ces domaines d’intervention sont, notamment  l’agriculture (production tenant compte de la nutrition, diversification et transformation), les moyens de subsistance (accès aux marchés et diversification des revenus, filet de protection sociale),  et les services sociaux de base (améliorer l’accès aux services de nutrition et WASH) ainsi que  les domaines transversaux (cohésion sociale, autonomisation, consolidation de la paix et réconciliation).

La vice-Première ministre, ministre du Plan, Elysée Munembwe a remercié ses hôtes de leur initiative, rappelant à l’occasion le rôle primordial du ministère du Plan, qui  consiste en la coordination des plans et des projets de développement mis en œuvre en République démocratique du Congo.

« Tout doit être capté au ministère du Plan avant la mise en œuvre en provinces », a-t- elle déclaré, émettant le vœu de voir à l’avenir, la formulation des projets s’effectuer en collaboration avec le ministère du Plan qui dispose pour ce faire, d’une plateforme de gestion de l’aide au développement (PGAI).

Mme Munembwe a  souhaité tenir, dans un proche  avenir,   une rencontre d’évaluation avec les experts de son ministère et ceux des agences onusiennes chargées de la mise en œuvre du programme de renforcement de la résilience socio-économique des petits producteurs et des populations vulnérables au Nord-Kivu et au Sud-Kivu. ACP/Kayu/Nig/NKV/MNI