La dépouille de l’agent Marie-Jeanne Makambo de l’ACP portée en sa dernière demeure

0
433

Kinshasa, 08 décembre 2020 (ACP).- La dépouille de Mme Marie-Jeanne Makambo Mamwema, agent à la direction des Archives et recherches de l’Agence congolaise de presse (ACP), décédée le 29 novembre 2020, de suite dune courte maladie, a été portée, mardi, en sa dernière demeure au cimentière « Chemin de Paradis », dans la commune de Mont Ngafula, après des hommages lui rendus à la paroisse St-Michel, dans la commune de Bandalungwa.

Le curé de cette paroisse, Raphael Adingohe, a salué la mémoire de la disparue qui était engagée avec dévotion dans différentes commissions de cette église, notamment dans le groupe de paternité « Pax ». Il a, à cette circonstance, demandé aux chrétiens de préserver la solidarité, l’amour et l’entente.

De son coté, le  directeur chef de service de cette direction, Placide Tabassenge a loué les qualités de la défunte que les collègues de service appelaient affectueusement « MJ ».

« Maman Makambo était très régulière à son lieu de service, où elle était chargée de la classification de tous les manuscrits de journalistes et d’autres archives datant depuis l’indépendance de la RDC », a- t-il dit.

Il a rendu un témoignage éloquent de MJ, considérée à l’ACP comme une femme méticuleuse et absorbée dans son travail au regard de sa conduite et son sens d’engagement.

Engagée à l’ACP en 1975 à l’âge de 25 ans, au grade de commis pour atteindre, jusqu’à sa mort, celui de chef de bureau adjoint de 1er échelon,  Elle est née le 26 janvier 1950 à Kinshasa, et laisse 3 enfants. ACP/ZNG/Cfm